in

L’une des premières boutiques de vente de cannabis a ouvert ses portes

© Roxana Gonzalez / iStock
L’une des premières boutiques de vente de cannabis a ouvert ses portes
noté 5 - 3 votes

Dans la région de Lille, deux boutiques en franchise, du nom de Bestown Shop, ont ouvert mi-mai. Elles proposent du cannabis thérapeutique à la vente. Le premier magasin du genre avait été inauguré à Besançon l’an dernier.

Le concept semble faire des heureux… et de nouveaux consommateurs. Ici, on ne vend que du cannabis à usage thérapeutique. Les consommateurs réguliers ou occasionnels peuvent alors passer leur chemin.
Les commerçants ont remarqué une belle influence lors de l’ouverture : étudiants, actifs et même retraités se sont pressés pour découvrir cette boutique d’un nouveau genre.  Selon eux, des clients venus de Paris, avaient même franchi le seuil de la porte.

Soulager les douleurs chroniques

L’usage thérapeutique des feuilles de marijuana est prescrit dans plusieurs cas de fortes douleurs. Les malades de Parkinson, d’Alzheimer ou les personnes souffrantes de troubles du sommeil ou d’anorexie peuvent se procurer du cannabidiol (CBD). Cette molécule, extraite du chanvre, partage toutefois les professionnels de santé, bien que la loi permette, depuis quelques mois, de vendre ce produit en France, à condition que le taux de THC (le tétrahydrocannabinol) ne dépasse pas 0.2%.

cannabis boutique Docteur Tamalou
© StayRegular / Pixabay

Du cannabis à vapoter

Le produit se vend sous forme de bonbon, de poudre ou d’huile sous la langue, voire même de liquide pour cigarette électronique. Ce “joint” à vapoter connaît d’ailleurs un engouement certain. Des médecins alertent cependant sur le risque d’addiction que peut provoquer cette nouvelle pratique.

Car en France, le cannabis thérapeutique jouit d’une réglementation assez floue. Les produits sont en vente libre  puisque totalement naturels. Le chanvre est d’ailleurs expédié de Suisse où sa production a explosé.

Une plante dépourvue des effets psychoactifs

Le cannabidiol est dépourvu de sa substance psychoactive, le THC, qui est  considéré comme une drogue. Selon le docteur Alain Morel, psychiatre addictologue, le CBD n’est pas un produit qui doit inquiéter. Sa toxicité est extrêmement faible.

Source

Articles liés :

15 alternatives naturelles aux anti-inflammatoires toxique

Mal de dos : douleur mécanique ou douleur inflammatoire

À chaque mal son huile essentielle : 6 utilisations à connaître