in

Voici les 7 types d’anémie qui peuvent nous toucher

Crédits : Efuetatem / Pixabay
Voici les 7 types d’anémie qui peuvent nous toucher
noté 5 - 2 votes

L’anémie se caractérise par une carence en globules rouges, qui sont les cellules chargées d’apporter de l’oxygène aux tissus et aux organes. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, 25% de la population mondiale souffre d’anémie. À l’origine principalement, une carence nutritionnelle en fer. Quels sont les symptômes de cette maladie et ses différentes formes ?

Les symptômes de l’anémie

L’anémie légère est difficile à remarquer. L’intensité des symptômes varie selon la gravité de la maladie, le type d’anémie et sa vitesse d’apparition. En voici les principaux symptômes :

  • fatigue
  • teint pâle
  • accélération du rythme cardiaque
  • mains et pieds froids
  • maux de tête
  • étourdissements
  • vulnérabilité aux infections (en cas d’anémie aplasique, d’anémie à hématies falciformes ou d’anémie hémolytique)
  • douleurs dans les membres, l’abdomen, le dos ou la poitrine (cas d’anémie graves),
  • troubles visuels,
  • jaunisse et membres enflés (cas d’anémie graves),
  • fatigue et essoufflement.

Quels sont les facteurs de risque ?

Plusieurs facteurs de risque peuvent être à l’origine d’une anémie :

  • une carence en fer,
  • une carence en vitamines,
  • une maladie chronique ou une maladie de la moelle osseuse.
  • une maladie génétique concernant notamment les globules rouges,
  • une hémorragie.

Quels sont les principaux types d’anémie ?

Pour savoir de quel type d’anémie souffre une personne, elle doit faire effectuer un prélèvement sanguin en laboratoire afin de le soumettre à analyse.  Cet hémogramme (formule sanguine complète) est généralement prescrit par un médecin.

L’anémie ferriprive

C’est la forme d’anémie la plus répandue, elle se caractérise par des menstruations abondantes chez la femme. Généralement, elle est due à une alimentation pauvre en fer. On l’appelle anémie microcytaire car elle modifie la taille des globules rouges, qui deviennent plus petits.

L’anémie macrocytaire 

Ce type d’anémie est causée par une carence en vitamines B12 ou en vitamine B9 (acide folique) ou par sa mauvaise absorption par l’intestin. Les globules rouges sont plus gros.

L’anémie normocytaire

C’est un type d’anémie causée par une maladie chronique, certaines de ces maladies, ou leurs traitements, peuvent réduire la production de globules rouges dans le sang. Par exemple, le cancer, la maladie de Crohn, l’arthrite rhumatoïde ou l’insuffisance rénale ou leurs traitements peuvent provoquer l’anémie. Les globules rouges conservent toutefois leur taille et leur aspect normal.

L’anémie hémorragique

Cette forme d’anémie est due à une hémorragie, c’est-à-dire à une perte de sang importante survenue après un accident, une intervention chirurgicale ou un accouchement. Mais certains problèmes gastro-intestinaux (ulcère, polypes, cancer colorectal) peuvent aussi en être à l’origine, suite à une légère perte de sang dans les selles (parfois invisible) sur une longue période.

L’anémie hémolytique

Ce type d’anémie est assez grave car il se caractérise par une destruction rapide des globules rouges, souvent causée par une réaction du système immunitaire (auto-immune ou allergique), à la présence de toxines dans le sang ou à des infections (malaria). Mais l’anémie hémolytique peut aussi être congénitale (anémie à hématies falciformes, thalassémie, etc.) mais cette forme touche surtout les individus d’origine africaine.

L’anémie sidéroblastique

L’anémie sidéroblastique est un type d’anémie très rare. Les globules rouges ne peuvent plus fixer le fer dans le sang. Ce problème est d’origine héréditaire ou acquise.

L’anémie aplasique (ou aplastique)

Cette forme d’anémie rare survient quand la moelle osseuse ne fabrique plus assez de cellules souches, causant une carence en globules rouges, en globules blancs et en plaquettes sanguines. Dans la moitié des cas, l’anémie aplasique est due à l’ingestion d’agents toxiques, de certains médicaments ou à une exposition à des radiations. Mais elle peut aussi avoir pour origine certaines maladies graves, comme le cancer de la moelle osseuse ou la leucémie.

Source