in

Voici comment savoir si une personne ment

Crédits : iStock - BrianAJackson
Voici comment savoir si une personne ment
noté 5 - 2 votes

Lorsque qu’une personne ment, certains signes ne trompent pas et peuvent se lire sur son visage. Voici comment les repérer !

Quels sont les signes du mensonge ?

Dans certaines professions, savoir observer le langage corporel et l’attitude des personnes est primordial. Par exemple, les policiers et les psychologues connaissent les signes qui montrent qu’une personne est en train de mentir. Pour eux, certains signes ne trompent pas comme le fait de rougir, de trembler, de suer sans raison apparente (absence de chaleur) ou de respirer plus rapidement.

Cela est normal car quand quelqu’un ment, il a peur d’être démasqué, or ce stress va causer des manifestations physiques via notre système nerveux. Au moment du mensonge, cette peur ou ce stress provoque généralement un pic d’adrénaline et entraîne une augmentation du rythme cardiaque.

Les détecteurs de mensonge utilisent ces réactions du rythme cardiaque pour déterminer s’il y a mensonge ou non. Mais en France, leurs résultats ne peuvent pas être présentés comme des preuves auprès des tribunaux, c’est pourquoi ils ne sont pas pratiqués lors des interrogatoires.

Mensonge : les expressions du visage et les gestes qui trahissent

Les expressions du visage qui trahissent le mensonge sont plus difficiles à déceler. Par exemple, il peut s’agir :

  • de mouvements très rapides de la tête,
  • de sourcils tirés vers le haut, même légèrement,
  • de l’apparition de ridules sur le front,
  • de la dilatation des pupilles.

Certaines personnes peuvent aussi toucher leur nez, un geste inconscient guidé par la poussée d’adrénaline dans les capillaires du nez au moment du mensonge. Elles peuvent aussi se toucher le cou, se couvrir la bouche ou se pincer les lèvres.

Le mensonge se lit-il dans les yeux et la voix ?

Un vieux dicton dit que les yeux sont le reflet de l’âme. D’après certaines recherches, les yeux peuvent trahir un mensonge. Par exemple, les droitiers auraient tendance à tourner leur regard vers la droite, et l’inverse se produirait pour les gauchers lorsqu’ils mentent.

De même, les personnes qui mentent cligneraient plus rapidement des yeux que d’habitude, ou au contraire, elles soutiennent le regard de l’interlocuteur « sans sourciller » en espérant mieux le convaincre de leur mensonge.

Mais la voix aussi peut nous trahir. En effet, le fait de mentir provoquerait des variations dans la voix, révélatrices d’un certain stress.

Toutefois, les études scientifiques n’ont pas encore révélé de méthode fiable à 100% pour savoir si quelqu’un ment.

Source

Articles liés :

Refouler ses émotions : quels impacts sur la santé et le corps ?

Couple : 7 signes que vous n’êtes plus heureux/se

Bonheur : 6 étapes pour y accéder par votre inconscient