in

Santé : 20 mythes à ne pas transmettre à vos enfants

© iStock

8) Lire avec peu d’éclairage est mauvais pour la vue

On vous a peut-être déjà dit de ne pas lire sous un éclairage trop faible car la semi-obscurité pourrait abîmer vos yeux ou votre vue ? Même si ce n’est pas la meilleure façon de lire, ce faible éclairage va forcer les yeux à s’adapter au manque de lumière et fatiguer la vue mais elle n’aura pas d’impact sur l’acuité visuelle à long terme.

9) Tomber malade en “attrapant froid”

“Couvre-toi, sinon tu vas attraper froid et c’est comme ça qu’on tombe malade”. Cette phrase doit être le dicton préféré de nos grands-mères ! Mais bien qu’elle soit pleine d’attention cette affirmation est fausse. C’est le contact avec des bactéries ou des virus qui provoque la maladie, pas le froid, même si celui-ci favorise leur transmission, car l’hiver notamment, le froid les maintient en vie plus longtemps.

10) On peut guérir du sida

D’après un sondage Ifop commandé en 2016 pour Sidaction, 22 % des Français de 15 à 24 ans pensent qu’il existe un médicament pour guérir du sida. Ce chiffre est inquiétant car il prouve que les jeunes sont moins informés et moins prudents face à cette maladie qui continue de tuer.

Bien que les traitements pour lutter contre le VIH s’améliorent, près de 1,2 million de personnes dans le monde sont décédées à cause du sida en 2014 selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé).

11) On peut attraper le sida en embrassant

Chez les 15-24 ans, 1 jeune sur 5 pense aujourd’hui que l’on peut attraper le sida par un baiser. Mais la salive n’est pas un vecteur de transmission du VIH. Les sida se transmet par voie sexuelle, sanguine ou pendant la grossesse et l’accouchement.

12) Les vaccins obligatoires sont dangereux

Certains vaccins sont obligatoires en France comme les vaccins préventifs de la diphtérie, du tétanos et de la poliomyélite. Mais 41% des Français pensent que les vaccins ne sont pas sûrs. Pourtant, ils servent à prévenir l’apparition d’une maladie et à celle-ci de se propager au sein d’une population locale ou plus globale.

13) On grossit quand on arrête de fumer

Bien que l’arrêt de la cigarette a un effet sur le métabolisme et peut provoquer une prise de poids, il s’agit surtout de surveiller son alimentation car la plupart des personnes qui arrêtent de fumer remplacent leur pause cigarettes par des aliments sucrés, gras ou salés qui, eux font grossir.
Remplacez le grignotage sucré par des fruits ou des aliments naturels (céréales complètes, laitage…) et essayez de marcher tous les jours ou tous les deux jours pendant au moins 30 minutes.

14) On ne risque pas de cancer du poumon si on ne fume pas

Bien évidemment, les fumeurs ont beaucoup plus de risques de développer un cancer du poumon. Mais cette maladie grave touche aussi malheureusement des personnes qui ont peu ou jamais fumé. Environ plus de 10 % des cancers du poumon surviennent chez des non-fumeurs à cause du tabagisme passif et de la pollution contre laquelle il faut se protéger dans la mesure du possible.