in ,

Coronavirus : la recette pour fabriquer son propre gel hydroalcoolique maison

Crédits :WinnieVinzence/ istock

Pendant la crise sanitaire de la Covid-19, l’utilisation de solution hydroalcoolique est régulièrement préconisée pour se désinfecter les mains. Bien que cela ne remplace pas un lavage de mains au savon classique, nous vous partageons aujourd’hui la recette du gel élaborée par l’OMS. Toutefois, quelques précautions d’emploi seront nécessaires. 

Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, les ventes de solutions de gel hydroalcoolique ont explosé. Cela peut représenter un certain coût pour un ménage, et nous pourrions être tentés de le fabriquer nous-mêmes à la maison. Cependant, quelques précautions sont à prendre.

En effet, l’OMS a élaboré une recette de gel hydroalcoolique, destinée avant tout aux professionnels de santé. Attention, en préambule, l’OMS précise que seuls des produits destinés à un usage pharmaceutique, et non industriel, doivent être utilisés.

Certains produits, comme le peroxyde d’hydrogène, doivent être manipulés avec précaution. Ce dernier est corrosif lorsqu’il atteint des concentrations supérieures à 3-6 %.

Les ingrédients de base

Pour obtenir un litre de solution hydroalcoolique, voici les ingrédients de base :

  • 833 ml d’alcool (isopropanol 99,8 % ou bien éthanol 96 %)
  • 41,7 ml d’eau oxygénée (peroxyde d’oxygène 3 %)
  • 14,5 ml de glycérine (glycérol 98 %)
  • Eau distillée en complément

Les étapes de la préparation

femme-coronavirus-covid-gel-hydroalcoolique
Crédits :Drazen Zigic/ istock

Pour une bonne efficacité du produit, il est nécessaire que la concentration en alcool soit supérieure à 60 %.

  • Verser tout d’abord l’alcool dans un récipient gradué
  • Ajouter l’eau oxygénée, ensuite le glycérol
  • Complétez les quantités avec l’eau oxygénée restante
  • La solution doit être aussitôt versée dans des récipients clos pour éviter l’évaporation

Ensuite, il faut attendre au minimum 72 h, le temps que le peroxyde d’hydrogène agisse. Veillez à bien garder les flacons hors de portée des enfants.

Une alternative plus naturelle à base d’huile essentielle

Cette recette, bien que non approuvée par les autorités de santé, possède tout de même des vertus antibactériennes et antiseptiques, en plus d’être plus naturelle. Vous pouvez tester celle-ci dans un petit contenant de 10 ml, comme un vaporisateur en verre par exemple :

  • 2 gouttes d’huile essentielle de tea tree
  • 0,8 ml de glycérine végétale bio
  • 2 gouttes d’huile essentielle de citron
  • 9 ml de base neutre

Encore une fois, cette recette n’est pas garantie d’être efficace contre les virus et bactéries.