in ,

Etudiants : l’art thérapie pour lutter contre la déprime

rédits :SerhiiBobyk/ istock

À Rennes, l’association Pool d’Art organise des ateliers d’art thérapie à destination des étudiants. Des séances d’une heure durant laquelle ils peuvent s’adonner à la sculpture, la musique ou encore la peinture. Une véritable bouffée d’oxygène dans leur quotidien où la déprime peut rapidement s’installer. 

 

Qu’est-ce que l’art thérapie ?

L’art thérapie est une pratique qui consiste à utiliser le processus créatif dans un objectif thérapeutique. Il s’agit d’une sorte de psychothérapie où l’on se sert de la création artistique pour se reconnecter avec sa vie intérieure : sentiments, rêves, inconscients… etc. À travers le dessin, la sculpture, ou encore la peinture, le patient peut alors s’exprimer par un autre biais que la parole ou l’écriture. L’art thérapie est particulièrement utile chez les enfants en bas âge, leur permettant d’exprimer consciemment ou inconsciemment ce qu’ils ressentent.

Cependant, à Rennes, une association a récemment lancé des ateliers d’art thérapies… À destination des étudiants.

Une idée originale lancée par une association de Rennes

poterie
Crédits :NataBene/ istock

Démarré en février par l’association Pool d’Art, le programme « SOS étudiants » a pour but de briser leur quotidien solitaire et de leur redonner confiance en eux. Au travers d’une séance d’une heure, ils pourront s’exercer au théâtre, à la musique, à la sculpture ou encore la peinture. Les membres de l’association les rassurent : pas besoin d’être un artiste invétéré pour pouvoir pratiquer.

Ainsi, certains sont invités à façonner les lettres de leur prénom à partir d’argile, tandis que d’autres s’exercent à dessiner des portraits. Le tout se fait avec naturel et détente. Et les bénéfices sont bien là !

Une bouffée d’oxygène

Pour les étudiants, qui parfois restent seuls chez eux pendant des semaines sans interactions sociales, ces séances sont une véritable bouffée d’oxygène. Bénédicte, une jeune étudiante, confirme « Cela fait du bien de s’aérer la tête et de s’exprimer librement. On est un peu comme dans une bulle et on ressort apaisé ».

Ces séances permettent de profiter de l’instant présent, de se concentrer sur quelque chose sans que l’esprit ne vagabonde vers des pensées négatives, voire angoissantes.

Cependant, les bénévoles eux-mêmes l’avouent : l’art thérapie n’est en aucun cas un médicament ou une thérapie sur le long terme. Mais procurait une heure de plaisir dans le quotidien parfois morne de certains étudiants, c’est déjà beaucoup.