in

Hétérochromie : Pourquoi certaines personnes sont les yeux vairons ?

Crédits :ajr_images/ istock

Il n’existe aucune statistique sur le pourcentage de personnes avec les yeux vairons. Toujours est-il que cette particularité est extrêmement rare, et magnifique. Vert et bleu, marron et gris, les possibilités sont infinis. Mais comment expliquer ce phénomène étrange ? Qu’est-ce qui en est à l’origine ? 

 

Qu’est-ce que l’hétérochromie ?

Avez vous déjà remarqué que beaucoup d’enfants naissent avec les yeux bleus, avant que leur couleur ne change progressivement? C’est parce qu’avant l’âge de six mois, les yeux n’ont pas encore leur teinte définitive. C’est la mélanine qui se chargera de ce processus.

Dans l’extrême majorité des cas, les iris seront d’une couleur homogène, mais parfois, ils présenteront une coloration différente. On parle alors d’hétérochromie, ou plus communément “d’yeux vairons”. A noter que l’hétérochromie ne concerne pas que les yeux, mais peut aussi atteindre les cheveux ou l’épiderme. D’ailleurs, elle n’est pas réservée qu’aux humains. Certains animaux, notamment les chats, peuvent aussi avoir des yeux d’une couleur différente !

Mais l’hétérochromie n’est pas toujours complète. En effet, l’hétérochromie partielle se caractérise par une ou plusieurs couleurs différentes au sein d’un même iris. Elle peut prendre la forme d’une “tache” de forme non circulaire., ou au contraire celle d’un petit anneau, au centre de l’iris.

vairons-yeux
Eva Almqvist/ istock

Comment expliquer ce phénomène ?

Il existe deux grands types d’hétérochromie. Tout d’abord l’hétérochromie héréditaire. Elle survient par une sorte d’anomalie dans notre patrimoine génétique, transmise par au moins l’un de nos parents. Elle est caractérisée par une absence ou un excès de mélanine  Très rare, ce phénomène n’a aucun impact sur la santé et la personne peut tout à fait voir normalement.

Mais l’hétérochromie peut être également “acquise” ou “accidentelle”. Ainsi, il est possible qu’un choc traumatique soit à l’origine d’une différence dans les couleurs des iris. C’est aussi le cas d’un glaucome, d’une hémorragie, d’une neurofibromatose ou encore de la présence d’un corps étranger dans l’oeil.