in

Phytothérapie : les bienfaits des fleurs de Bach

© Pixabay

« Fleurs de Bach », doux nom délivré à des élixirs floraux influant positivement sur les émotions négatives, permettant alors aux individus de surmonter leurs problèmes. Voilà une belle création du Dr Edward Bach (1886-1936), homéopathe et bactériologiste, qui a donné son nom à cette médecine.

Pour choisir l’élixir qui nous convient, il faut se focaliser sur l’émotion ressentie, l’humeur, le tempérament et la personnalité de la personne à soigner. Il existe 38 essences de fleurs et leur action est « vibratoire ». Ces élixirs sont imprégnés des « vibrations de la plante » choisie. Intéressant, n’est-ce pas ? Cette technique a prouvé ses bienfaits face à de multiples problèmes émotionnels en 70 ans, lesquels ?

38 élixirs reconnus comme efficaces

Le Dr Bach a classé ses 38 élixirs selon sept groupes d’états mentaux pris en charge par ces fleurs :

  • Les états de peur (panique, anxiété, angoisse, crainte pour les autres, etc.),
  • L’incertitude et le découragement (manque de confiance en soi, indécision, dépression, fatigue, etc.),
  • Le manque d’intérêt pour le présent (insouciance, rêveries, nostalgie, profonde mélancolie, etc.),
  • Les états de solitude (égocentrisme, mal-être en société, décisions brusques, etc.),
  • L’hypersensibilité aux influences (manque d’assurance, influençabilité, colère amoureuse, jalousie, etc.),
  • Le désespoir (sensation de souillure physique ou psychique, crainte des microbes, culpabilité, perfectionnisme, sensation d’injustice, etc.),
  • Les états de préoccupation excessive du bien-être des autres (intolérance, esprit critique exacerbé, idéalisme excessif, etc.).

Ces états mentaux seraient souvent liés à des problèmes physiques que les fleurs de Bach parviendraient également à résoudre (comme pour des personnes souffrant d’états de solitude tout en présentant des douleurs articulaires, par exemple). À base de fleurs d’arbre et de fleurs sauvages, ces élixirs ont comme objectif de soigner au-delà de la maladie, de soigner l’individu dans son intégralité en corrigeant ses émotions négatives.

Les fleurs de Bach éveillent ainsi les qualités en veilleuse. Pour une illustration, « la fleur de l’Orme (Elm), va agir sur la tristesse ou le découragement en développant une qualité de vaillance et d’optimisme », comme le chèvrefeuille (Honeysuckle) sera préconisé pour celles et ceux qui souffrent de nostalgie.

Consulter un naturopathe avant d’utiliser les Fleurs de Bach

Ces élixirs miracles s’administrent par voie orale, sous forme de gouttes. Ils peuvent également se diluer dans l’eau du bain ou s’administrer par le biais d’un massage. Il est possible de les utiliser en réalisant son propre diagnostic émotionnel, grâce à de nombreux livres sur le sujet, néanmoins, on ne peut que conseiller de consulter un naturopathe avant d’utiliser les Fleurs de Bach.

Une petite merveille de découverte alors. Où se trouve la faille ? On dirait qu’il n’y en a aucune. D’ailleurs, dernière bonne nouvelle : il n’existe aucun risque de surdosage, aucune contre-indication à l’utilisation de ces élixirs floraux, aucun effet secondaire ou interaction médicamenteuse !

Sources : TopSanté ; Doctipharma

Articles liés :

Phytothérapie : quelle plante utiliser selon vos maux ?

Bouffées de chaleur : 5 remèdes naturels à base de plantes

Nutrition, gestion du stress : quels sont les bienfaits de la naturopathie ?