in

10 gestes pour éviter les maladies saisonnières

Crédits : iStock / nicoletaionescu

On a beau nous rebattre les oreilles chaque année au moment des épidémies de grippe et de gastro saisonnières, il n’empêche qu’un petit rappel en la matière ne fait jamais de mal. Que vous soyez malade ou non, quels sont donc les gestes à adopter pour éviter la contamination ?

Une hygiène irréprochable

C’est autant une question de respect de soi que celui des autres, et observer ces gestes simples peut largement réduire les risques de propagation de maladies.

1. Se laver les mains

C’est en effet LE geste indispensable à avoir lors de ces périodes. Bien se laver les mains avec du savon et pendant une trentaine de secondes limite déjà considérablement les risques de transmission de maladies. Dans ces périodes de maladies saisonnières, mieux vaut en abuser !

2. Avoir du gel hydroalcoolique et des mouchoirs à usage unique dans son sac

Le gel hydroalcoolique peut remplacer le lavage de mains et peut s’utiliser tout au long de la journée. Attention toutefois, ils ont tendance à assécher les mains. Pour ce qui est des mouchoirs, ceux en papier sont les meilleurs pour éviter la prolifération des bactéries.

laver les mains
© Pixabay

Se protéger et préserver les autres

Que vous soyez malade ou non, il faut adapter ses habitudes et parfois renoncer à quelques gestes pour préserver sa santé au maximum.

3. Limiter les contacts

Ne pas toucher les barres du métro ou du tram, éviter les poignées de main quand c’est possible sont autant de gestes qui permettent d’éviter tout contact avec des surfaces ou des personnes contaminées. Si toutefois vous n’avez pas le choix, ne vous touchez pas le visage après ! Et lavez-vous les mains dès que possible.

4. Éternuer ou tousser dans son coude

Par respect pour les personnes qui vous entourent, évitez d’éternuer ou de tousser la bouche grande ouverte ! Le meilleur moyen de le faire pour éviter toute contamination est de le faire dans son coude, histoire que vous ne transmettiez pas votre virus par une simple poignée de main.

5. Porter un masque

C’est une habitude qui est peu observée dans les pays européens, mais qui mériterait dans certains cas d’être développée. Porter un masque est en effet une manière de se préserver soi et les autres de diverses maladies.

Rhume
© Pixabay

Adapter ses habitudes alimentaires

La santé passe aussi – voir avant tout – par ce que l’on donne à notre corps. C’est d’autant plus vrai lors des périodes de grippe, gastro et rhume.

6. Fortifier ses défenses immunitaires

On ne le dira jamais assez, mais notre régime alimentaire a une influence considérable sur la santé. Lors de ces périodes, privilégiez donc les aliments riches en vitamines et qui aident à booster les défenses immunitaires. Les fruits et légumes de saison sont alors particulièrement indiqués !

Les tisanes sont également parfaites pour remplir ce rôle. Celles qui contiennent du ginseng, du curcuma ou encore du thym – entre autres – aident en effet à se protéger naturellement des rhumes et autres maladies saisonnières.

7. Faire une cure de vitamines

Bien que les compléments alimentaires ne soient pas des médicaments, ils donnent un petit coup de pouce bienvenu à l’organisme lors de ces périodes ou l’on a aussi tendance à être plus fatigué·e. Cure de vitamine, de magnésium ou autre, à vous de choisir en fonction de vos besoins.

houblon tisane contre stress
© HeikeRau /iStock

Prendre soin de son logement

…Qui plus est si c’est l’endroit où vous restez si vous êtes malades. Un environnement sain limitera les risques d’attraper une maladie, ou de se la transmettre entre les membres d’une même famille.

8. Aérer son logement

Même si ce conseil est valable toute l’année, il est d’autant plus important en hiver – lorsque l’on a moins envie de le faire. En effet, ouvrir les fenêtres même pendant 5mn au quotidien permet de renouveler l’air intérieur et de chasser les microbes.

9. Faire un brin de ménage

Faire un brin de ménage est idéal pour enlever les mauvais microbes qui auraient élu domicile chez vous ! C’est aussi l’occasion de faire le tri dans la boîte à pharmacie pour jeter les éventuels médicaments périmés. Les personnes les plus prévenantes pourront faire un stock d’avance en se fournissant sur des sites tels que Lasante.net.

10. Choisir ses sorties avec soin

Il ne s’agit bien sûr pas de rester cloîtré chez soi ! Toutefois, les profils jugés fragiles et/ou à risque comme les personnes âgées, malades, enceintes ou les enfants doivent redoubler de prudence. Si telle ou telle sortie n’est pas “nécessaire”, ou risque de vous faire côtoyer des personnes contagieuses, il est conseillé de jouer la prudence et de reporter la sortie.

Articles liés :

Rhume : Les 10 meilleurs remèdes naturels pour le soigner

Grossesse, rhume et toux : quels remèdes naturels ?

Malade ? Testez ces 8 antibiotiques naturels et puissants