in

Accouchement : 6 façons de donner la vie

Crédits : IStock / gorodenkoff

L’arrivée d’un bébé est un chamboulement pour tous les couples. En outre, l’accouchement apporte son lot de craintes et de doutes. Tous les futurs parents choisissent la façon dont ils vont gérer cette étape et la manière dont elle va se dérouler. On nomme cela le projet de naissance. Découvrez 6 façons de donner la vie.

1. L’accouchement naturel

L’accouchement naturel est destiné aux femmes ne voulant pas d’assistance médicale et voulant ressentir tout le processus lié à l’accouchement.

Il est toutefois à noter que des complications peuvent survenir lors de certains accouchements naturels. Il faut donc se préparer a avoir recours à des procédures médicales.

2. L’accouchement à domicile

L’accouchement à domicile est fait pour les futures mères désirant mettre au monde leur enfant dans le cadre connu et sécurisant de leur maison ou de leur appartement. Il faut dans ce cas faire appel à une sage femme qui dispose de tout le matériel médical nécessaire en cas de complications. Il n’y a pas de péridurale dans la plupart des accouchements à domicile pour permettre de ressentir tout le cycle lié à la naissance.

Cela peut parfois s’avérer plus dangereux, surtout s’il y a des complications couplées avec un éloignement géographique avec l’hôpital.

accouchement
Crédits : IStock / kieferpix

3. L’accouchement en maternité

Ce type d’accouchement rassure de nombreuses mères. Le personnel médical est disponible 24h/24 et tout est à disposition en cas de complications.

Les maternités sont classés en trois niveaux. Les maternités de niveau un sont dédiées aux grossesses « normales », sans complications apparentes. Celles du niveau deux disposent d’un service de néonatologie et peuvent accueillir les enfants prématurés. Enfin, les maternités de niveau trois sont spécialisées dans les grossesses « à risque » et disposent d’un service de réanimation néonatal.

4. L’accouchement dans l’eau

L’accouchement dans l’eau n’est pas démocratisé en France. Les centres hospitaliers ne sont, pour la plupart d’entre eux, pas équipés pour ce type d’accouchement. Pourtant, l’eau est un environnement favorisant la relaxation et permettant de mettre à distance certaines craintes liées à la table d’accouchement.

Certains hôpitaux proposent de préparer la venue de bébé dans l’eau afin de rendre les contractions moins douloureuses et de mieux préparer à l’expulsion du bébé. Toutefois, le travail se fait très souvent en salle d’accouchement.

accouchement dans l'eau
Crédits : IStock / ideabug

5. Une naissance sous hypnose

Accoucher sous hypnose permet à la future maman de pouvoir contrôler la douleur liée au travail. Elle est destinée aux femmes ne pouvant pas avoir de péridurale ou ne le souhaitant pas.

Par contre, cela ne s’improvise pas le jour J, mais demande toute une série de séances en amont pour arriver à contrôler ses pensées.

6. Donner la vie avec casque de réalité virtuelle

Encore à l’étude, ce type d’accouchement suppose que la future mère ait un casque de réalité virtuelle sur la tête. Selon les dernières études, cela permettrait de diminuer, voire de faire disparaître l’anxiété, et de fait les douleurs.

Sources :