in

Chlamydia : causes, symptômes et traitements

Afro man covering his genitals with both hands, cropped, sexual diseases concept

La chlamydia est une IST, une infection sexuellement transmissible. Elle connaît depuis quelques années une forte recrudescence dans le monde. En France, le nombre de cas entre 2012 et 2016 a été multiplié par 3,5. Les jeunes adultes et adolescents entre 15 et 24 ans sont les plus touchés par cette maladie. Parfois qualifiée de « maladie silencieuse », la chlamydia est très difficile à diagnostiquer. Rarement, elle peut également se transmettre aux nouveau-nés. Quelles sont les causes de cette maladie ? Comment la traiter efficacement ? 

Les causes de la chlamydia

Cette infection se transmet donc lors de rapports sexuels, qu’ils soient vaginaux ou annaux. Dans de plus rares cas, elle peut être transmise également par voie sanguine. La chlamydia est provoquée par une bactérie Chlamydia trachomatis. Chez la femme, elle passe par le vagin vers le col de l’utérus. Chez l’homme, tout commence par l’urètre jusqu’au rectum.

Quels sont les symptômes de cette maladie ?

chlamydia 2
Crédits :Dr_Microbe/ istock

La chlamydia est ce qu’on appelle “une maladie silencieuse ». Les malades, pour 50 % à 70 % d’entre eux, ont tendance à ne montrer aucun signe de l’infection pendant plusieurs semaines, ce qui augmente le risque de transmission.  Toutefois, nous détaillerons les symptômes pouvant apparaître chez la femme, l’homme, et également les nourrissons.

Symptômes apparaissant chez la femme :

Symptômes apparaissant chez l’homme :

  • Également des sensations de brûlure en urinant
  • Les testicules peuvent enfler
  • Des picotements au niveau de l’urètre
  • La paroi du rectum subit des inflammations
  • Des écoulements anormaux au niveau de l’urètre
  • Une infertilité dans les cas les plus extrêmes

Symptômes apparaissant chez le nourrisson :

La mère peut transmettre dans de rares cas la maladie à son enfant après l’accouchement. Dans ces situations, les symptômes peuvent être les suivants :

  • L’infection gagne les yeux, qui deviennent rouges avec des écoulements
  • L’infection migre vers les poumons, causant toux et fièvre

Quels traitements existent ?

Si les malades réussissent à se faire dépister et diagnostiquer, les traitements sont très efficaces. En effet, il repose essentiellement sur la prise d’antibiotiques, qui peuvent être introduits en intraveineuses à l’hôpital dans les cas les plus sévères. À noter que des mesures de prévention peuvent facilement prises, en n’oubliant pas de mettre des préservatifs avant tout nouveau rapport sexuel par exemple. Enfin, il est important de préciser que nous pouvons attraper plusieurs fois l’infection au cours de notre vie. Le recours à des dépistages occasionnels peut facilement parer à cette éventualité.