in

L’urétrite masculine : les causes, les symptômes et les traitements

© Pixabay
L’urétrite masculine : les causes, les symptômes et les traitements
Notez cet article

L’urétrite masculine est souvent l’une des manifestations majeures d’une IST (infection sexuellement transmissible). Elle se traduit par un écoulement important de liquide transparent ou purulent par le pénis. Quels sont les causes, les symptômes et les traitements ?

Quelles sont les causes de l’urétrite ?

Dans la plupart des cas, les écoulements du pénis sont causés par une infection. Ils n’ont rien à voir avec les pertes -normales- chez une femme. L’homme n’a qu’un seul conduit transportant l’urine et le sperme en dehors de son corps. Ainsi, si une anomalie survient sur ce conduit urétral, les deux liquides ne peuvent plus s’écouler normalement.

Le plus souvent, les urétrites sont causées par une infection sexuellement transmissible, comme :

  • Gonorrhée ;
  • Clamidiase ;
  • Mycoplasma genitalium ;
  • Trichomonas ;
  • Syphilis ;
  • Virus de l’herpès.

Une personne peut être contaminée par une IST par contact avec le pénis, le vagin ou l’anus d’une personne porteuse de l’infection. Même s’il n’y a pas d’éjaculation, le risque est présent (la méthode du retrait est alors inutile). De plus, une personne peut être atteinte de l’une de ses infections tout en étant asymptomatique. Cela signifie que la maladie sera présente, sans que la personne n’ait de symptômes.
La sexualité est donc un facteur de risque important, surtout si les rapports ne sont pas protégés.

Cependant, les IST ne sont pas toutes responsables des urétrites. En effet, celles-ci peuvent également être causées par :

  • Une inflammation de l’urètre ;
  • Une inflammation ou une augmentation anormale de la prostate ;
  • Un cancer de la prostate, des testicules ou de l’urètre ;
  • Une chirurgie ;
  • Une anomalie testiculaire.
couple sexe orgasme simultané
© nd3000 / iStock

Les symptômes de l’urétrite

Même si certaines IST sont asymptomatiques et peuvent rester “cacher” plusieurs mois, d’autres sont plus douloureuses. Les symptômes se présenteront souvent ainsi :

  • Sensation de brûlure lors des mictions (moment d’uriner) ;
  • Écoulement clair ou purulent apparaissant spontanément et indépendamment de l’émission d’urine ou lors de l’éjaculation ;
  • Sensation de brûlure ou de démangeaison au bout du pénis, au niveau de la fin de l’urètre (méat urétral) ;
  • Douleurs testiculaires.

D’autres symptômes, souvent liés à l’âge avancé du patient, sont plus rares :

  • Difficultés à uriner (dysurie) ;
  • Augmentation non-douloureuse de la fréquence des urines ;
  • Émission de sang mélangé ou non aux urines.

En cas de doutes, consultez immédiatement un médecin. En effet les bactéries des infections sexuellement transmissibles sont très prolifiques et contagieuses.

preservatif karryank pixabay
© karryank / Pixabay

Comment traiter une urétrite ?

Les urétrites ayant pour cause une IST sont traitées par antibiotique à spectre large. Cela signifie donc que l’antibiotique peut traiter plusieurs infections simultanément. Il est aussi important de noter que le partenaire (ou les partenaires) doit être informé et également traité. Cela permet d’empêcher toute prolifération et épidémie potentielles.
Enfin, si les symptômes persistent, le médecin devra pousser les investigations plus profondément afin de déterminer les origines du trouble et l’agent pathogène.

Il est important de rappeler que le meilleur moyen de se soigner d’une IST, c’est encore de s’en protéger. Alors, utilisez des préservatifs.

Source

Articles liés :

Causes, symptômes et traitements de la vessie hyperactive

Maladie de Dupuytren, quels sont les causes, les symptômes, les traitements

Techniques pour allonger et élargir le pénis