in ,

Coronavirus : Non, le port du masque chez les enfants n’est pas nocif

Crédits :JNemchinova/ istock

Depuis que le port du masque est devenu obligatoire suite à la pandémie de la Covid-19, les angoisses et réticences sont nombreuses. Chez l’adulte d’une part, mais également chez l’enfant. Selon certains, la présence du masque ferait respirer à l’enfant ses propres toxines, et dégraderait ses poumons. Une étude vient de récemment éclaircir ce point. 

Le port du masque à partir de 6 ans, potentiellement moins ?

Depuis la rentrée du 2 novembre et l’allocution du Premier ministre Jean Castex, le masque est devenu obligatoire dans les écoles primaires. Le port du masque s’était donc étendu aux enfants à partir de 6 ans. En effet, même si certaines études ont démontré que les enfants étaient moins sensibles à la Covid-19, ils aident tout de même la circulation du virus. Sur les réseaux sociaux, de nombreux parents se sont indignés, arguant les potentielles conséquences du port du masque sur la santé de l’enfant.

Jusqu’alors, nous ne disposions de données que chez l’adulte. Si celles-ci avaient montré qu’il n’existait pas d’effets négatifs après plusieurs minutes de marche, nous manquions d’informations dans le cas de l’enfant.

Une récente étude italienne publiée dans la revue JAMA Network Open nous apporte des éléments de réponses. Elle portait donc sur 47 enfants de tout âge : du nourrisson à 12 ans. Tous ont été testés en train de porter un masque pendant une trentaine de minutes. Le but de l’étude était d’observer « les associations potentielles entre l’utilisation des masques faciaux chirurgicaux  et les modifications de la fonction respiratoire chez les enfants, y compris ceux de moins de 2 ans ».

coronavirus-enfant-masque.
Crédits :Sasiistock/ istock

Le port du masque n’est pas dangereux pour l’enfant

Tout le long du test, les scientifiques surveillaient plusieurs paramètres, comme la pression partielle en C02, le pouls, la fréquence des respirations ainsi que la saturation du sang en oxygène. Il s’est avéré qu’aucun de ces paramètres n’a été modifié au cours de l’étude suite au port du masque.

Aucune diminution de l’oxygène dans le sang, ni détresse respiratoire, et ce chez tous les enfants. La nouvelle pourrait être rassurante sur le port du masque chez les tout-petits. Les scientifiques recommandent toutefois la surveillance constante des enfants de moins de 2 ans par un adulte. En effet, ils pourraient avoir du mal à retirer eux-mêmes leur masque ou à communiquer correctement.

Concernant les inquiétudes des parents, les enfants ne respirent donc pas de CO2 lorsqu’ils portent un masque. Ils ne font pas de l’hypoxie. De plus, leur masque n’est pas toxique pour eux et n’altère pas leur système respiratoire.

Toutefois, un aspect négatif  demeure. L’impact du masque sur le développement psychosocial des enfants. Cela peut leur poser des problèmes pour s’exprimer, communiquer. Cependant, cela ne posera pas de problème pour le développement de l’enfant. En effet, les émotions passent également beaucoup par le regard. De plus, il retirera régulièrement son masque : aux moments des repas, le soir dès qu’il rentrera en famille etc.