in

Course à pieds: 5 erreurs à absolument éviter lorsque l’on débute

Crédits :olegbreslavtsev/ istock

Le footing est un bon moyen de perdre du poids. Mais comme dans tous les sports, certaines règles sont à suivre pour ne pas se blesser ou diminuer l’efficacité de votre séance. Voici donc 5 erreurs à éviter lorsque l’on débute la course à pied. 

Ne pas avoir d’objectifs établis

D’un point de vue psychologique, il est essentiel de courir avec un but en tête. Cela rendra vos entraînements plus agréables et plus atteignables. Par exemple, dites-vous que d’ici deux mois vous devrez être capable de courir 45 minutes et perdre 5 kilos. Cela vous permettra d’établir des jalons pour réaliser cet objectif semaine après semaine.

Mal gérer votre respiration

course
Crédits :John Tsotras/ istock

Lorsque vous débutez la course à pied, la respiration peut être un véritable problème. En effet, la difficulté est de respirer suffisamment d’oxygène pour permettre le bon fonctionnement des muscles, puis de rejeter le C02, tout en produisant un effort. Le but sera donc de trouver votre propre rythme respiratoire. Ce dernier doit tendre à être complètement naturel et inconscient. Pour vous aider, essayez de calquer vos respirations sur votre nombre de foulées. Par exemple : inspirer sur trois foulées avec le nez et a bouche avant d’expirer par la bouche sur trois autres foulées.

Commencer trop vite

Nous aurions tendance à croire que courir plus vite nous permet de brûler plus vite  les calories, et vous auriez raison de le penser… Sauf que le footing est avant tout un sport d’endurance. Le but est ici de renforcer votre système cardio-respiratoire, ainsi que votre endurance musculaire. Cela prend du temps, et à vouloir aller trop vite, vous risquez de surmener votre corps. Et il est déjà possible pour le développer de courir à 70 % de sa fréquence cardiaque maximale (FCM).

Oublier de s’échauffer

Comme dans tous les sports, l’échauffement est capital en course. Cette phase permet en effet d’éviter les blessures et également d’améliorer les performances. Un quart d’heure avant de courir, vous pouvez donc vous adonner à quelques étirements activo-dynamiques, ainsi qu’une course progressive.

Courir juste après avoir mangé

Faire un footing juste après avoir mangé peut vous occasionner de sévères ballonnements ! De plus, la masse sanguine est concentrée sur la digestion, et moins sur les muscles. Conséquence directe, vos performances en seront diminuées. Privilégiez donc un footing juste avant de manger, ou bien trois heures plus tard, une fois la digestion bien amorcée.