in

Hygiène : que se passe-t-il lorsque l’on arrête de se laver ?

Crédits :txking/ istock

Ces dernières années, la tendance en France a été d’essayer de réduire l’utilisation de produit chimique dans notre quotidien, ce qui est valable également lorsqu’on se lave. Gel douche, shampooing, après-shampooing, déodorant contenant du silicium deviennent de plus en plus boudés dans notre salle de bain aux profits d’alternatives plus naturelles. Certains vont cependant encore plus loin en limitant leur nombre de douches voire les arrêtant complètement. Mais au final, arrêter de se laver, qu’est-ce que ça fait ?  

Les risques potentiels lorsque l’on arrête de se laver

Ne pas se laver pendant un certain temps va favoriser la prolifération de bactéries sur la surface de la peau de votre corps. Certains de ces micro-organismes peuvent être vecteurs de maladies comme la diarrhée ou la grippe.

Il est possible que la peau en elle-même soit touchée. En effet, cette dernière pourra subir de petites lésions qui auront tendance à vous démanger. L’acné ou la folliculitis risquent de même de se développer.

Enfin, la saleté si elle s’accumule sur le long terme, formera des plaques marron sur votre corps.

peau-sale-femme
Crédits :nemchinowa/ istock

Les bénéfices et idées reçues

Cependant, il existe aussi des avantages à arrêter de se laver. Ces bactéries dont nous parlions juste avant par exemple forment ce qu’on appelle le microbiote cutané. Or, il offre une très bonne protection contre les UV du soleil ou la pollution. Par conséquent, à chaque fois que l’on se lave, nous éliminons une partie de cette protection naturelle.

Ce décapage rend paradoxalement notre peau plus fragile et plus facilement irritée, ce qui peut aboutir à de l’eczéma dans certains cas par exemple.

Concernant les idées reçues, il est de notoriété publique que les mauvaises odeurs apparaissent lorsque l’on arrête de se laver. Pourtant, de nombreux témoignages semblent indiquer que le corps retrouve son équilibre naturel après un certain temps sans se laver. Vous arrêtez par conséquent de sentir mauvais passé une certaine période.

Se laver mieux

Si vous n’êtes pas prêt à franchir le pas, vous pouvez tout de même améliorer votre santé en choisissant avec soin votre gel douche ou en optant pour le bon vieux savon ou d’autres alternatives naturelles.

Vous pouvez aussi vous contenter de laver uniquement les zones sensibles ou particulièrement odorantes : les pieds, aisselles, visage et zones intimes.

Pourquoi ne pas également essayer de ne pas vous laver tous les jours ? En effet, sauf si vous pratiquez quotidiennement une activité physique, deux ou trois douches par semaine peuvent suffire pour votre hygiène.