in ,

Vomissement du nourrisson : que faire ?

Crédits :mmpile/ istock

Dans les premiers mois de sa vie, la santé du nouveau-né peut être fragile et devenir une source d’angoisse pour les parents. Il faut dire que lorsque bébé se met à vomir, il est facile de s’alarmer. Mais rassurez-vous, dans la grande majorité des cas, les vomissements du nourrisson ne sont pas graves.  

Pourquoi mon bébé vomit-il ?

Il est tout d’abord nécessaire de faire la distinction entre les vomissements et les régurgitations chez le nouveau-né. La régurgitation survient chez bébé lorsque ce dernier a bu trop de lait trop vite. De l’air s’introduit dans leur petit corps, ce qui provoque des régurgitations.

Les vomissements, eux, ont des causes différentes liées à des perturbations. La principale cause des vomissements chez le nourrisson est la gastro-entérite. Les symptômes peuvent être un manque d’appétit, des fatigues, des nausées et donc des vomissements.

La bronchite est une autre maladie entraînant des vomissements. Dans ces là, ils seront souvent accompagnés de glaires et de quinte de toux.

Lorsque les nouveau-nés ont de la fièvre associée à des vomissements intenses, il faut penser à la méningite. 

Les traitements médicamenteux (antibiotiques) ou les infections urinaires, ainsi que des otites ou des poussées de dents peuvent être des également des causes possibles.

Enfin, nous pouvons citer la sténose du pylore. Il s’agit d’une malformation qui arrive chez l’enfant après trois semaines, principalement les garçons. Le muscle pylorique devient hypertrophié,  bloquant le chemin des aliments vers l’estomac, et provoquant des vomissements.

bebe
Crédits :saknakorn/ istock

Que faire en cas de vomissements ?

Premièrement, ne paniquez pas ! Dans la majorité des cas, les vomissements chez le nourrisson sont tout à fait normaux et bénins. La première chose à faire est d’aider bébé à vomir. Penchez-lui la tête vers l’avant sans le coucher. Essayez par la suite de le rassurer, car les vomissements peuvent être une source d’angoisse intense pour eux.

Observez la présence d’autres symptômes. Si votre enfant est âgé de moins de trois semaines, qu’il présente une forte fièvre, des signes de déshydratation, ou qu’il a du mal à uriner, appelez votre pédiatre. Ce dernier déterminera la cause des vomissements et pourra vous rassurer.

Alors à quel moment faut-il s’inquiéter ? Dans le cas où les vomissements sont conjugués à de fortes douleurs abdominales, des raideurs dans le cou, des éruptions cutanées ou bien si les vomissements contiennent du sang. Il est alors préférable de se rendre directement aux urgences.

Quels traitements ?

Ce sera au pédiatre d’en décider. En fonction des causes, différents traitements peuvent être administrés. S’il s’agit d’une infection par exemple, il suffira de la soigner pour que les vomissements s’arrêtent. Dans le cas d’une sténose du pylore, une intervention chirurgicale sera nécessaire.