in

Alimentation de bébé : quels produits éviter ?

bébé manger
© Ben Kerckx / Pixabay
Alimentation de bébé : quels produits éviter ?
noté 5 - 1 vote

Après l’affaire Lactalis et les scandales sanitaires précédents, les parents de jeunes enfants ont des raisons de se méfier des produits qu’ils leur font consommer. Que peuvent encore manger nos petits bouts ? Quels types de produits sont au contraire, à éviter ?

Moins d’un an : évitez le lait végétal ou le lait de vache

D’après une étude de l’Anses parue en 2016, le lait d’origine animale tel que le lait de vache ou le lait végétal tel que le lait de soja ne seraient pas adaptés “aux besoins nutritionnels des enfants de moins d’un an”. Pour les nourrir les bébés, rien de tel que les laits infantiles (non contaminés…) ou le lait maternel.

Attention aux petits pots

D’après une étude de l’Anses portant sur la santé de bébés régulièrement nourris de petits pots industriels, la plupart de ces petits pots pour bébés contiendraient en moyenne 8 composants de nature “préoccupante” pour leur santé, et notamment des métaux lourds.

Les petits pots contenant de la viande, du poisson ou/et des légumes peuvent, selon les marques, contenir :

  • de l’arsenic inorganique, un cancérogène avéré,
  • du plomb,
  • des PCB et du PCDD/F, deux perturbateurs endocriniens,
  • des mycotoxines T-2, HT-2 et DON,
  • de l’acrylamide, une substance chimique cancérigène qui endommage l’ADN,
  • du furane, une substance dérivée des PCB et classée comme cancérogène probable.

Ces composants chimiques peuvent se retrouver dans des petits pots en verre ou en plastique.

De plus, ces petits pots contiennent également des additifs dont “le risque sanitaire ne peut être exclu” selon l’Anses :

  • le palmitate d’ascorbyle (E304)
  • et l’acide phosphorique (E338), utilisés notamment comme antioxydant.
  • l’acide tartrique (E334).

À trop forte dose, l’acide phosphorique peut provoquer des dépôts de calcium au niveau des reins.

Essayez de limiter la consommation de petits pots industriels et de préparer des soupes ou des purées maison. De même, évitez de réchauffer la nourriture dans des contenants en plastique spécialement adaptés au micro-ondes.

Choisissez bien les biberons et les tétines

Le bisphénol A est interdit dans les contenants alimentaires, les biberons et les tétines pour bébés, mais d’autres types de bisphénols subsistent. L’Anses incite à “la plus grande prudence” au sujet des bisphénols M, S, B, AP, AF, F et BADGE comme substituts du bisphénol A, y compris dans les biberons. Toutefois, les données disponibles sont insuffisantes pour permettre à l’Anses d’interdire ces composants chimiques.

En attendant, préférez l’utilisation de biberons en verre fabriqués en France.

Source

Articles liés :

Mieux vaut-il boire l’eau du robinet ou l’eau en bouteille ?

La liste des 185 produits cosmétiques à éviter d’urgence !

Perturbateurs endocriniens : à 75% contre mais où en est la législation ?