in

Aliments transformés, plats surgelés : l’industrie au service du cancer

aliments transformés gras
© Adoproducciones / Pixabay
Aliments transformés, plats surgelés : l’industrie au service du cancer
noté 3.5 - 2 votes

D’après une nouvelle étude de NutriNet-Santé, publiée le 15 février 2018 dans le British Medical Journal, les plats préparés industriels et les aliments transformés pourraient bien mettre notre santé en danger. Pains, sucreries, céréales, boissons sucrées, plats préparés ou surgelés : ils seraient nombreux à favoriser le risque de cancer.

Consommation d’aliments transformés : un risque plus élevé de cancer

Pour réaliser cette étude, 105.000 Français ont répondu à des questionnaires en ligne sur leurs habitudes alimentaires entre 2009 et 2017. Après en avoir analysé les résultats, les chercheurs ont conclu que “la consommation d’aliments transformés voire ultratransformés a été associée à un risque global plus élevé de cancer (de 6 à 18 %), et particulièrement de cancer du sein” (de 2 à 22 %).

Selon le Dr Mathilde Touvier, qui a participé à l’étude, “ces plats ultratransformés sont à différencier des plats transformés”, note le Dr Mathilde Touvier. Par exemple, les légumes en conserve sont simplement transformés et les poêlées de légumes surgelés sont ultratransformées via un procédé chimique ou biologique.

De nombreux ingrédients pauvres en fibres et en vitamines ou des contaminants sont présents dans ces plats et aliments industriels :

  • une quantité plus importante de lipides et de lipides saturés,
  • une quantité plus ou moins importante de sucres et de sels ajoutés,
  • d’autres contaminants nouvellement formés au moment de la cuisson,
  • du bisphénol A, un perturbateur endocrinien, issu de l’emballage,
  • des pesticides.

Les chercheurs pensent que si ce type d’aliments et de plats peut être à l’origine de cancers, ce risque pourrait provenir des additifs présents dans les aliments, de leur qualité, ou des matériaux avec lesquels ils rentrent en contact.

Selon l’OMS, la consommation d’aliments très caloriques et riches en lipides est l’une des principales causes de la progression de l’obésité à l’échelle mondiale. Le nombre de personnes obèses a plus que doublé dans 73 pays depuis 1980 et compte plus de 710 millions de personnes dans le monde aujourd’hui, dont plus de 100 millions d’enfants.

50% des aliments consommés par les Français sont transformés

Bien que le Haut Conseil de la Santé Publique recommande désormais de privilégier les aliments peu transformés, par principe de précaution, d’autres études devront être menées pour mesurer et mieux comprendre l’incidence de la consommation régulière d’aliments et de plats industriels sur la santé.

La moitié des aliments consommés par les Français proviennent de l’industrie, nous avons donc encore des efforts à faire, comme prendre davantage le temps de cuisiner avec des aliments frais et biologiques.

Évidemment, l’hygiène de vie joue beaucoup dans l’incidence du cancer, ce pourquoi il est conseillé de limiter certains facteurs comme :

  • la consommation de tabac, d’alcool,
  • le manque ou l’absence d’activité physique,
  • une alimentation peu variée, déséquilibrée,
  • le stress, l’anxiété.

Source

Articles liés :

La liste des additifs dangereux à éviter pendant vos courses

Alimentation : que faut-il éviter ? Dans quels types de produits ?

Alimentation de bébé : quels produits éviter ?