in

Le brocoli : des propriétés anti-cancer ?

Le brocoli : des propriétés anti-cancer ?
noté 5 - 2 votes

Il fait sûrement partie des légumes préférés des Français pour son goût délicieux et ses possibilités d’association avec d’autres aliments : le brocoli. D’après une étude publiée en 2017, ses propriétés anti-cancer sont dues à l’un de ses composés : le sulforaphane. Cette molécule agit au niveau génétique dans la cellule. Comment fonctionne-t-elle ? Est-ce vraiment efficace ?

Selon cette étude publiée en 2017 par des chercheurs de l’Université de l’Oregon dans le “Journal of Nutritional Biochemistry”, les hommes qui consomment régulièrement des crucifères comme le brocoli présentent moins de risques de développer un cancer de la prostate.

Cette action anti-cancer serait spécifique à cette variété de chou. Le brocoli la doit au sulforaphane, une molécule qui agit au niveau des cellules cancéreuses  en limitant la présence d’un long ARN non-codant, que l’on retrouve dans différents cancers. 

Pour obtenir ces réponses, les chercheurs ont analysé le rôle joué par de longs ARN non-codants (ou IncRNA en anglais). La dérégulation de ces ARN pourraient être impliqués dans la transformation des cellules saines en cellules cancéreuses.

ARN signifie “acide ribonucléique”, c’est une molécule biologique présente chez pratiquement tous les êtres vivants et chez certains virus. Chimiquement, l’ARN est très proche de l’ADN.

Les chercheurs de l’Université américaine ont ainsi montré que la consommation de brocoli peut réduire la quantité de certains types d’ARN non-codants responsables du développement de cancers grâce au sulforaphane qu’il contient.

Ce légume serait donc un excellent aliment pour prévenir le développement de tous types de cancers (cerveau, poumon, côlon, sein, estomac…) ou de leucémies.

Les auteurs de l’étude ont également précisé que la consommation de brocolis et de choux, surtout crus, peut aider à réduire la probabilité d’un cancer du poumon chez les fumeurs et les ex-fumeurs. Chez les fumeurs et surtout les ex-fumeurs, le risque de développer un cancer du poumon serait diminué de 20 à 55% chez les consommateurs réguliers de brocolis et de choux.

Bien évidemment, cette incidence dépend aussi de la quantité de cigarettes fumées et du mode de consommation de ces légumes.

Toutefois, les auteurs ont tenu à relativiser leurs résultats : “le brocoli n’est pas un médicament anti-cancer”, a précisé l’un des chercheurs, Li Tang. Il peut aider à prévenir le cancer mais des études complémentaires devront être menées pour obtenir plus de réponses.

Source

Articles liés :

Cancer : certains remèdes naturels peuvent être dangereux

4 ingrédients naturels anti-cancer et une sauce miracle millénaire consommée par les Hindous

La recette de sauce tomate délicieuse aux effets antioxydants et anti-cancérigènes