in

Votre enfant ronfle souvent ? Cela cache peut-être un problème…

Crédits :quintanilla/ istock

Une étude américaine a mis en lumière chez l’enfant un problème qui n’était connu jusqu’ici que chez l’adulte. Le fait de ronfler pendant le sommeil peut avoir un impact sur votre respiration, et accroître certains risques pour leur cerveau… 

Des risques liés au cerveau

L’étude nous vient des Etats-Unis. Des chercheurs américains de l’université  du Maryland ont publié les résultats de leur expérience dans la revue Nature Communications. Des examens ont été effectués sur 10 000 enfants tous âgés de 9 à 10 ans. Ces enfants ont tous passé des IRM pour évaluer les conséquences de la qualité de leur sommeil sur leur cerveau.

Et surprise, les chercheurs ont fait une découverte chez les enfants qui avaient tendance à souvent ronfler (au minimum trois fois par semaine). En effet, ils ont constaté que ces enfants avaient plus de risques d’avoir une matière grise plus fine que la moyenne dans plusieurs régions du cerveau, notamment les lobes frontaux. les zones en question ont un rôle à jouer dans les capacités de réflexion de l’enfant ainsi que dans le contrôle des impulsions.

Ce constat fait écho aux conséquences d’une apnée du sommeil prolongée, qui déjà était associée à des troubles de l’apprentissage et un manque de concentration.

enfant-sommeil-ronflement-ecole-cours
Crédits :imtmphoto/ istock

Voici quoi faire en cas de ronflements répétés chez votre enfant

Les parents se doivent d’être donc particulièrement vigilants face au sommeil de leurs enfants. Par exemple, soyez attentifs aux bruits que peut émettre votre chérubin lorsqu’il dort. Cependant, vous pouvez vous rassurer. Le cerveau possède une très forte capacité de réparation, en particulier chez l’enfant.

De plus, il est possible de traiter ces troubles respiratoires obstructifs du sommeil. En effet, un amygdalectomie ainsi qu’une opération des végétations peuvent être envisagées dans ce genre de cas pour régler les problèmes de ronflements.