in

Ne pas boire assez d’eau : quelles sont les conséquences sur la santé ?

iStock
Ne pas boire assez d’eau : quelles sont les conséquences sur la santé ?
noté 5 - 1 vote

Chaque jour, il est nécessaire d’ingérer assez d’eau pour que chaque cellule de notre corps fonctionne de manière optimale. Etant donné que nous perdons environ 2,5L d’eau par jour, il faut renouveler la quantité d’eau disponible dans l’organisme régulièrement. Quels sont les conséquences pour la santé si on n’en boit pas suffisamment ?

Quelle quantité d’eau par jour faut-il boire ?

Il est conseillé de boire 1,5L d’eau par jour en petite quantité sans attendre d’avoir soif, car la soif est un signe annonciateur de déshydratation. Mais il est recommandé aux femmes enceintes, aux sportifs et aux personnes malades de boire davantage, soit environ 2L d’eau par jour.

Quelles sont les risques pour la santé si on ne boit pas assez d’eau ?

Le manque d’eau entraîne généralement une déshydratation qui peut être à l’origine de :

  • maux de tête,
  • fatigue,
  • crampes,
  • problèmes de sécheresse intime,
  • dessèchement de la peau,
  • vieillissement prématuré,
  • la mort, dans les cas extrêmes.

Il est possible de mourir suite à une très forte déshydratation. La canicule de l’été 2003 a fait 70.000 morts en Europe dont 20.000 en France et quasiment autant en Italie. Ce pourquoi il faut faire particulièrement attention aux personnes âgées ou dépendantes en cas de forte chaleur.

Crédits : Pixabay

Quantité optimale d’eau : quels bienfaits ?

Plusieurs études (Benton and Burgess, 2009; Booth et al., 2012; Edmonds and Burford, 2009; Edmonds and Jeffes, 2009 ; Fadda et al., 2012) ont pu montrer qu’une hydratation optimale améliore les capacités cognitives, la vitalité, et l’humeur des personnes. Ces études ont majoritairement porté sur des étudiants et des enfants. Pendant un examen, ceux ayant bu 2L d’eau étaient plus rapides et obtenaient de meilleurs résultats que ceux ayant bu moins d’1L.

Cependant, il ne faudrait pas dépasser 3L d’eau par jour.

Quelle eau consommer ?

Les eaux minérales, eau de source et eau du robinet, proviennent de nappes phréatiques et sont forées. Leur qualité est bonne car les gisements sont assez profonds et ne sont pas pollués.

En France, l’eau du robinet provient à 60% des nappes phréatiques et à 40% des eaux de surface comme les lacs ou les rivières. Même si parfois l’eau peut être traitée au chlore, il ne serait pas dangereux car il serait éliminé par l’organisme. Le problème de contamination de l’eau proviendrait principalement des installations comme une plomberie ancienne et oxydée.

L’eau minérale est riche en certains minéraux, avec un taux de résidus secs supérieurs à 300mg/L en moyenne. L’eau de source est à l’inverse une eau neutre dont le taux de résidus secs est d’environ 150mg/L.

Mieux vaudrait boire de l’eau de source ou peu minéralisée pour une consommation quotidienne car elle doit transporter les toxines, or si elle est trop riche en minéraux, l’organisme va devoir filtrer les minéraux de l’eau.

De plus, la surconsommation d’eau minérale peut entraîner chez certains enfants des constipations ou des calculs rénaux à cause du calcium. Le sodium peut causer de la rétention d’eau et de l’hypertension. Il est donc conseillé de se limiter à des cures de magnésium de quelques jours.

Source