in

Allergies : 6 astuces pour concevoir un jardin hypoallergénique

succulentes
© PxHere
Allergies : 6 astuces pour concevoir un jardin hypoallergénique
noté 5 - 2 votes

Avec l’arrivée des beaux jours, les différents symptômes des allergies au pollen se font ressentir : écoulement nasal, série d’éternuements, nez et gorge qui grattent… Le rhume des foins touche plus de 20% de la population. Pour ne pas avoir à vous enfermer par peur de subir ces symptômes, voici quelques astuces pour concevoir un jardin hypoallergénique, afin de profiter des beaux jours sereinement.

Le jardin hypoallergénique consiste à créer un jardin avec très peu de pollen afin de limiter les allergies. Pour cela, il faut apprendre à comprendre les végétaux et à les choisir.

1/ Les plantes qui n’émettent pas de pollen sont vos alliées

Les rosiers , les orchidées, les géraniums et les narcisses sont toutes des plantes qui n’émettent pas de pollen. Même si ces végétaux ne sont pas nos préférés, les chrysanthèmes sont également parfaits pour réduire les allergies.

2/ Privilégier les plantes entomophiles

Il est important de savoir que toutes les plantes ne dispersent pas du pollen de la même manière. Certaines nécessitent l’intervention d’insectes pour transférer le pollen et donc de se reproduire, ce sont les plantes entomophiles. D’autres, répandent leur pollen dans l’air et ces derniers se dispersent ensuite grâce au vent, ces plantes sont anémophiles.

Pour réduire vos allergies, préférez opter pour des plantes entomophiles telles que le genêt, l’acacia et le delphinium par exemple.

4/ Bruyères, grimpantes, aromatiques, succulentes…

glycine
Crédits : AD Graphics – Pixabay

Toutes les plantes de la famille des bruyères telles que les camélias, les azalées ou les fougères, ainsi que les plantes grimpantes comme le jasmin, la glycine ou le chèvrefeuille, peuvent composer votre jardin sans pollen. Il en est de même pour la plupart des cactées et des succulentes ainsi que pour l’ensemble des plantes aromatiques et des plantes potagères.

5/ Les plantes à éviter

Si vous ne voulez pas subir les symptômes désagréables de vos allergies, bannissez les thuyas qui sont très utilisés pour créer des haies, l’ambroisie, l’aulne, le frêne et le bouleau, sans doute le pire de tous. Il en existe encore beaucoup, soyez prudents si vous jardinez ! Le degré allergisant peut être aggravé par la pollution atmosphérique.

3/ Trouvez de jolis compromis

Pour habiller votre jardin sans prendre le risque que ça vous gratte ou d’éternuer, sachez qu’il existe de nombreuses manières d’embellir un jardin sans pollen.

Privilégiez les mousses et les fougères qui, contrairement à la pelouse, n’émettent pas de pollen et ne provoquent pas de réactions allergiques.

De la même façon, préférez les jardins japonais, favorisant les éléments minéraux tels que les roches, graviers, sable et eau, et  qui sont principalement composés de plantes de terre de bruyère comme les azalées, rhododendrons, camélias, certains érable. Les espèces de mousses, de fougères et de bambous sont aussi de bonnes alternatives.

Vous pouvez également installer un joli bassin composé de plantes flottantes (nénuphars, lotus, iris, sagittaires renouées amphibies, renoncules d’eau…) et de plantes de berge (joncs, salicaire, épilobe hirsute, lysimaques, primevère du Japon…).

Crédits : Hans – Pixabay

6/ Quelques conseils pour entretenir votre jardin !

Plus un jardin est entretenu, moins il est porteur de pollen. Si vous êtes vous-même allergique, privilégiez le jardinage en début de journée et non en fin de journée. La tonte de l’herbe est conseillée plusieurs fois par semaines limiter les allergies, mais attention, évitez les tondeuses rotatives car elles projettent et remobilisent les pollens dans l’air. En revanche, pensez à arroser vos plantes en fin de journée afin de faire retomber le pollen. Ôtez régulièrement toutes les mauvaises herbes et évitez l’utilisation de pesticides car les insectes transportent les pollens.

Sources : Déco.fr, Santé sur le netTop Santé

Articles liés :

Changement climatique : au moins 5 effets graves sur notre santé

Nez ou peau qui gratte : voici les symptômes des allergies

6 astuces naturelles pour limiter les allergies aux acariens