in

Attention à ces 10 plantes les plus toxiques en France !

© Pixabay

Certaines plantes sécrètent du poison dans un mécanisme d’auto-défense. Selon les variétés, les effets de leurs substances toxiques sur l’Homme ou l’animal peuvent provoquer la mort. Voici un Top 10 des plantes les plus dangereuses de France d’après un article publié sur le site Futura Science.

1) L’Aconitum napellus, ou l’aconit tue-loup

Crédits : Patrice78500 – Wikimedia

L’Aconit tue-loup est considérée comme la fleur la plus dangereuse du monde, elle contient de l’aconitine, un puissant neurotoxique. Elle est assez haute et produit des fleurs de couleur bleue ou jaune. On peut en trouver en plaine à partir de 0 m d’altitude mais on en trouve surtout en zone de montagne jusqu’à 2400 m d’altitude.

La racine de l’aconit tue-loup est très toxique. Le fait d’ingérer une partie de la plante ou chez l’enfant, d’être à son contact; notamment avec les racines, peut entraîner une défaillance cardiaque.

2) Le laurier rose, la beauté toxique

Crédits : Hans – Pixabay

L’ingestion de seulement quelques grammes de fleurs ou de feuilles de laurier-rose peut tuer car elle contiennent des substances cardiotoniques qui accélèrent les battements du cœur, provoquant des troubles cardiaques jusqu’à entraîner la mort.

3) Le muguet

Crédits : Soorelis – Pixabay

Au 1er mai, la tradition veut que l’on offre des bouquets de muguet à nos proches, pourtant, c’est l’une des plantes les plus toxiques de France.

Le muguet contient des substances cardiotoniques, donc l’ingestion de ses fleurs ou de l’eau de leur vase peut provoquer des nausées, des maux de tête, des diarrhées et des troubles cardiaques capables de provoquer la mort. L’ingestion d’une seule baie par un enfant peut provoquer un arrêt cardiaque.

4) Le ricin, potentiellement mortel

Crédits : Pixabay

L’ingestion de graines de ricin peut suffire à conduire à la mort.
Le ricin contient de la ricine, un poison mortel. L’huile de ricin utilisée en cosmétique biologique ne présente toutefois aucun danger tant qu’elle n’est pas ingérée.

5) La grande ciguë, un poison naturel antique

Crédits : Hans – Pixabay

L’ingestion de fleurs ou de feuilles de grande ciguë peut être mortelle.
Dans la Grèce antique, la ciguë était la dernière boisson des condamnés à mort. Selon la dose ingérée, cette plante hautement toxique, que l’on trouve en masse au bord des chemins en France, peut provoquer des maux de tête, des vertiges, des paralysies et des convulsions, voire la mort.

6) Le lierre

Crédits : Auntmasako – Pixabay

Le lierre est une plante grimpante très présente en Occident, l’ingestion de baies de lierre peut entraîner des vomissements, des diarrhées, provoquer des hallucinations, des convulsions et même la mort par asphyxie.

7) Le colchique

Crédits : Anemone123 – Pixabay

Contrairement à ce que l’on croit, crocus et colchiques ne sont pas de la même famille même si on les trouve tous deux dans les prés. Les crocus ne sont pas toxiques (safran) et ne possèdent que trois étamines, contre six pour les colchiques. De même, les colchiques poussent à la fin de l’été et pendant l’automne, tandis que les crocus fleurissent aussi au printemps.

L’ingestion de graines, de fleurs ou de feuilles de colchique peut être mortelle, après avoir causé une brûlure buccale, des vomissements et la chute de la température corporelle.

8) Le gui, autre plante traditionnelle dangereuse

Crédits : Stux – Pixabay

Après avoir offert le dangereux muguet du 1er mai, on a coutume de s’embrasser sous une branche de gui au moment des fêtes de fin d’année, une autre plante toxique. L’ingestion de baies ou de graines provoque des douleurs abdominales, des vomissements, mais elle peut aussi causer une paralysie, un arrêt cardiaque ou encore la mort par asphyxie.

9) La belladone

Crédits : Pixel2013 – Pixabay

La belladone contient de l’atropine et d’autres substances toxiques. L’ingestion de baies ou de fleurs de cette plante peut entraîner des nausées, des vomissements, de l’hypertension, des maux de tête, de la fièvre et peut également causer la mort par paralysie respiratoire. Attention à ne pas se laisser tenter par leur aspect de baies comestibles, elles ne le sont pas.

10) Le chèvrefeuille des haies

Crédits : Imbrouwer – Pixabay

Le chèvrefeuille des haies se caractérise par sa forte et agréable odeur, dégagée par ses fleurs du printemps à l’automne. Pendant l’automne, elles se transforment en baies d’un rouge éclatant. Toutes les parties de la plante sont toxiques, l’ingestion de fleurs, de feuilles ou de baies peut causer des vomissements, des douleurs abdominales, des convulsions, une asphyxie, voire le décès.

Source

Articles liés :

2 milliards d’enfants sont concernés par l’une des premières causes de mortalité infantile

Cuisine du monde : 15 aliments potentiellement mortels

Une enquête choc révèle ce que contiennent vraiment les boites de thon et les marques à éviter