in

Blennorragie : causes, symptômes et traitements

Crédits :Tharakorn/ istock

La blennorragie, également appelée gonorrhée, “chaude-pisse” ou encore “chtouille”, est une infection sexuellement transmissible ou IST impliquant la bactérie Neisseria gonorrhoeae. Elle concerne plus souvent les hommes entre 21 et 30 ans. Comme la plupart des IST, on observe une recrudescence de blennorragie depuis la fin du XXème siècle. 

Quelles sont les causes de la blennorragie ?

Comme expliqué précédemment, la blennorragie provient d’une bactérie nommée Neisseria gonorrhoeae ou gonocoque. La bactérie se transmet d’un hôte à un autre lors d’un rapport sexuel avec une personne contaminée, que ce soit par une pénétration, fellation, ou cunnilingus. Tout comme la chlamydia, cette infection peut être également transmise de la mère à l’enfant pendant l’accouchement.

Comment se manifeste cette infection ?

sexuel-medecin
Crédits :Business/ istock

Les symptômes apparaissent dans les 2 à 7 jours suivant la contamination par rapport sexuel.

Chez la femme, la blennorragie ne présente des symptômes que très rarement. Lorsque cela arrive néanmoins, la patiente souffre de douleurs en urinant ou au cours des rapports sexuels, ainsi que de maux de ventre.

Chez l’homme, la moitié d’entre eux sont tout de même asymptomatiques. L’infection provoque des sensations de brûlures et de picotements lorsqu’ils urinent. Parfois, un écoulement blanchâtre s’échappe du pénis ou du rectum. L’urètre gonfle également, c’est ce que l’on appelle une urétrite.

Quels sont les traitements existants ?

Pour soigner la blennorragie, le meilleur traitement possible reste les antibiotiques. Ces derniers peuvent être administrés par voie orale en dosage unique, ou bien par voie intramusculaire suite à des injections. Généralement la guérison ne requiert qu’une seule injection intramusculaire ou intraveineuse, mais il est nécessaire pour le patient de revenir consulter après une semaine.

Il est par ailleurs recommandé, pour les personnes se faisant dépister pour la blennorragie, d’effectuer également des tests pour la chlamydia, une autre infection sexuellement transmissible très courante, que nous vous détaillons dans cet article.