in

C’est enfin prouvé : la lune a bien une influence sur notre sommeil

Crédits :BrianAJackson/ istock

La lune nous a toujours paru bien mystérieuse. Depuis la nuit des temps, nous l’associons à de nombreux phénomènes allant des marées à la croissance des cheveux. Elle aurait également une influence sur la femme enceinte ! Très récemment, une étude scientifique a réussi a prouvé une autre croyance populaire : la lune a bel et bien une influence sur notre sommeil. 

Le cycle lunaire fait varier la qualité de notre sommeil

Par le passé, une étude suisse avait déjà observé l’influence de la lune sur notre sommeil. Elle avait un impact sur sa durée et sa qualité, mais les causes restées inconnues.

Cette fois, ce sont des chercheurs de l’université de Washington qui se sont penchés sur le sujet. Les sujets sont été observés via des moniteurs fixés à leur poignet pendant leurs nuits. L’expérience a duré sur toute la durée d’un cycle lunaire, soit 29,5 jours. Il en résulte que la qualité de leur sommeil est soumise aux variations de ce cycle lunaire.

Par exemple, durant les 4 ou 5 jours précédant la pleine lune, les personnes mettent plus de temps à s’endormir, soit 30 minutes en moyenne. Ils dorment également moins longtemps, entre 46 et 58 minutes.

Moon phases icon on black background. Vector Illustration

La lumière mise en cause

Bien que l’on pourrait croire que la lune a un impact, ce soit l’eau contenue dans notre corps, il n’en est rien ! La raison serait bien à la fois bien plus simple et évidente : il s’agirait de la lumière émise par la lune. D’une part, elle nous gênerait pour nous endormir.

D’autre part, ce phénomène résulterait d’une adaptation de notre évolution. Nos ancêtres, en restant éveillés, pouvaient profiter d’une source naturelle de lumière le soir venu.

Cependant, d’autres faits curieux ont été rapportés. Ainsi, les personnes observées dans les zones rurales étaient influencées par un semi-cycle lunaire de seulement 15 jours. Ce phénomène devient alors difficilement explicable par la seule lumière de la lune. Pour les scientifiques, la piste des effets gravitationnels n’est pas à exclure…