in ,

L’injection d’acide hyaluronique : comment ça marche ?

© iStock

Actif phare des soins dédiés à l’hydratation de la peau (crèmes, sérums, etc.), l’acide hyaluronique est également un composant anti-âge utilisé notamment dans le cadre d’injections pour lutter contre les effets du vieillissement de la peau. Lorsque la peau se déshydrate, s’affine et se relâche avec le temps, il permet de redonner un aspect rebondi et moins ridé à la peau. Voici ce qu’il faut savoir sur cet ingrédient ainsi que sur l’injection d’acide hyaluronique.

À quoi l’injection d’acide hyaluronique sert-elle ?

Les injections d’acide hyaluronique permettent de restaurer les volumes, combler les rides fines ou plus profondes et de réhydrater la peau en profondeur. Naturellement présent dans notre tissu cutané, il y agit comme une éponge à hydratation qui retient plusieurs fois son volume en eau, d’où ses effets en tant que produit de comblement. Il est en outre non allergisant et présente peu d’effets secondaires, le tout sans l’aspect définitif de certaines opérations de chirurgie esthétique vu que ce produit se résorbe.

On peut ainsi l’utiliser pour augmenter le volume des pommettes, mais aussi celui des lèvres. Comme le rappelle CSHP, on peut également redessiner la forme de ses lèvres avec ce produit, et notamment son arc de Cupidon. Par ailleurs, on peut l’utiliser pour estomper les rides fins ou profonds du visage, du cou ou du décolleté. Enfin, l’AH sert aussi à réaliser des infiltrations médicales (ou viscosupplémentations) afin de réduire les douleurs articulaires et d’améliorer la mobilité d’une articulation.

injection pour combler les rides injections acide hyaluronique
© iStock

Comment se passe une séance d’injection ?

Après une séance de consultation pour établir un plan de traitement, un devis et un consentement du patient, l’injection peut commencer en position demi-assise. La séance peut durer entre vingt minutes et une heure. À savoir que le praticien peut proposer une anesthésie locale avec une pommade à la lidocaïne avant l’intervention, les piqûres n’étant pas forcément très agréables. Le médecin peut aussi parfois être amené à masser la zone pour mieux répartir le produit et assurer un résultat plus naturel.

Bon à savoir : Selon les zones injectées et la quantité d’AH utilisée, le prix de l’injection peut varier entre 150 à 400 €.

À quoi s’attendre après ses injections ?

Directement après l’injection, on observe parfois un gonflement ou un léger bleu qui s’estompe rapidement. À part ça, l’effet est immédiat sur la peau du visage ou des lèvres : l’épiderme est repulpé. Toutefois, le résultat peut varier d’une peau à l’autre en fonction de différents facteurs : âge, zone traitée, patient fumeur ou non, degré d’exposition au soleil, etc. Dans tous les cas, l’effet se résorbe progressivement dans les six à douze mois qui suivent le traitement.