in

Kundalini Yoga : la meilleure forme de yoga qui existe ?

© iStock

Le yoga Kundalini, également appelé « mère de tous les yogas » ou « yoga de la conscience », a été importé aux États-Unis dans les années 1970. Certains le considèrent comme le yoga originel. Il effectue un travail à la fois sur le plan physique et spirituel. Le principe ? Maîtriser l’énergie sexuelle que nous possédons tous pour développer notre plein potentiel. Mais attention, cela n’est pas sans risque… 

Plus précisément, le Kundalini est une énergie vitale se trouvant dans le bas de la colonne vertébrale, enroulé trois fois autour de notre premier chakra.

Les effets positifs du Kundalini Yoga

Il développe la libido

Logée au fond du sacrum, un flux vital se déplaçant tout le long de la colonne vertébrale jusqu’à la base du crâne, notre énergie sexuelle ne demande qu’à être réveillée. Les femmes d’âge mûr seraient particulièrement sensibles à la pratique du Kundalini Yoga. Il n’est pas rare, à la fin de certaines séances, d’avoir très envie de faire l’amour.

Il participe à la perte de poids

Au cours de la séance, plusieurs parties du corps sont sollicitées, comme les abdominaux, les bras et les jambes. Quelques exercices travaillent aussi sur le système digestif. Plus globalement, certaines personnes mettent en exergue l’effet purificateur du Kundalini Yoga. Il leur ouvre les yeux sur leurs mauvaises habitudes alimentaires en les faisant prendre conscience de leur corps.

Il aide à combattre les addictions

En effet, le Kundalini Yoga va plus loin en participant à l’élimination d’addictions de toutes sortes, dont la toxicomanie. Le but ultime du Kundalini Yoga est de parvenir à atteindre « un meilleur soi » en développant son plein potentiel. Cela passe par la pratique de plusieurs exercices.

Comment se déroule une séance de Kundalini Yoga ?

respiration stress zen yoga Docteur Tamalou
Crédits : pixabay

Tout commence par un échauffement à base de respirations rapides et saccadées : la respiration du feu. La personne retient son souffle, serre le périnée et relâche le tout. Cela permet d’échauffer le corps tout en faisant travailler le cœur. Des exercices physiques sont aussi de la partie.

Dans un deuxième temps commencent les kriyas. Cela consiste en diverses postures couplées à des moments de relaxation pour mobiliser diverses parties du corps, comme la colonne vertébrale, siège du Kundalini.

La troisième partie est consacrée à la récitation de mantras sur fond de musique entraînante, voire hypnotique.

Quels en sont les potentiels dangers ?

La kundalini peut être parfois une énergie tellement intense qu’elle en devient difficile à contenir. Certaines personnes se sont plaintes de subir ces montées de Kundalini, provoquant des insomnies et des angoisses. Après une séance, l’émotion peut vous gagner tant et si bien que vous pourriez en arriver à pleurer sans raison.

D’autres symptômes peuvent se manifester, comme une chaleur excessive du corps, des éruptions cutanées ou encore de l’hypertension.

Comme toute bonne psychothérapie, il est important d’être bien accompagné afin d’éviter les dangers du Kundalini Yoga. Enfin, d’autres pratiques, plus douces et progressives, peuvent vous accompagner vers votre objectif en toute quiétude, sans crainte d’effets secondaires.