in

Pratiquer le yoga : quel impact sur la sexualité ?

yoga stress respiration zen Docteur Tamalou
© Mohamed Hassan / Pixabay
Pratiquer le yoga : quel impact sur la sexualité ?
noté 4.3 - 3 votes

Saviez-vous que la pratique du yoga pendant 12 semaines pouvait améliorer votre vie sexuelle ? C’est du moins ce que deux études viennent de démontrer. 

Avec l’engouement que suscite la pratique du yoga ces dernières décennies, de nouvelles études scientifiques se penchent sur le sujet. Cette pratique aurait une influence positive sur la dépression, le stress et l’anxiété avec un effet sur le taux de cortisol (l’hormone du stress). Des effets aussi sur le diabète, les problèmes de thyroïde ou même les syndromes métaboliques ont été démontrés.

Le yoga améliore la sexualité féminine

Le docteur Vikas Dhikav et son équipe ont fait paraître les résultats de leur recherche du 20 décembre 2017. Dans cette étude, les chercheurs ont essayé d’établir un lien entre la pratique du yoga et les “fonctions” sexuelles féminines. Lisez ici, que le but de l’étude était d’appréhender l’impact de la pratique du yoga pouvait sur la vie sexuelle des femmes.

40 femmes entre 22 et 55 ans ont participé à l’étude. Pendant 12 semaines, elles ont pratiqué du Yogasanas en suivant 22 figures. Cette branche du yoga est particulièrement reconnue pour ses effets sur le tonus musculaire de la zone abdomino-pelvienne, les gonades, la digestion, les articulations ou encore l’humeur.

Avant et après ces trois mois d’expérimentation, les participantes ont rempli un questionnaire : le FSFI (Female sexual fonction index) qui a pour objectif de mesurer différents aspects de la vie et des fonctions sexuelles comme :

  • Le désir ;
  • L’excitation ;
  • La douleur ;
  • La lubrification ;
  • La satisfaction ;
  • L’orgasme

L’étude a montré que la pratique du yoga et principalement du Yogasanas, pouvait être une méthode non pharmacologique pour traiter les problèmes d’ordre sexuel. Les six fonctions fondamentales du désir féminin pré-citées, ont toutes augmenté après les 12 semaines de pratique et 75% des femmes rapportent une amélioration de leur vie sexuelle.

yoga-pixabay
© Pixabay

Quels impacts sur la sexualité masculine ?

Une étude similaire datant de février 2014, également menée par le docteur Vikas Dhikav, se concentrait sur le plaisir intime des hommes. Le but de la recherche était identique à celle effectuée avec des femmes.

64 hommes entre 24 et 60 ans ont participé à l’expérience. Comme pour l’étude précédente, ces hommes ont pratiqué du Yogasanas durant 12 semaines. Cette fois-ci, les sessions étaient composées de 15 poses.

Avant et après avoir complété la session de yoga, les participants ont rempli un questionnaire : le Male sexual quotient – MSQ). Comme pour les femmes, ce questionnaire permet de mesurer différents aspects des fonctions sexuelles chez l’homme, comme :

  • Le désir ;
  • La performance ;
  • La synchronisation avec le partenaire ;
  • L’érection ;
  • Le contrôle de l’éjaculation ;
  • La satisfaction sexuelle ;
  • L’orgasme.

Au vu des résultats sur le “contrôle de l’éjaculation”, les chercheurs ont conclu que la pratique du yoga pouvait être une bonne alternative non pharmaceutique au problème de l’éjaculation précoce.

Lire aussi : 5 moyens simples de retarder l’éjaculation

yoga médecine alternative
© iStock

Comment expliquer ces conclusions ?

Le yoga est une pratique ancienne. Son but est simple : lier le physique au spirituel.
Son utilisation dans les problématiques médicales n’est pas récente non plus, mais aujourd’hui les chercheurs veulent mettre en évidence une explication plus objective.

Une grande partie des problématiques sexuelles sont dues à de mauvais mécanismes psychologiques et comportementaux. La pratique d’un sport tel que le yoga, où la concentration est reportée sur le corps, permet de déconstruire ces mécanismes. Respiration, méditation et activités physiques sont réunies dans le yoga.

Même s’il est difficile de comprendre pourquoi cette pratique a de telles capacités, il faut admettre que « les muscles pelviens et périnéaux sont renforcés par des postures de yoga spécifiques. La pratique du yoga améliore le flux sanguin vers les organes génitaux, réduit les problèmes menstruels et améliore les problèmes sexuels tant masculins que féminins. Les exercices pelviens, pendant longtemps, se sont avérés bénéfiques pour améliorer le fonctionnement sexuel », expliquent les chercheurs.

Lire aussi : Les 12 bienfaits du yoga, scientifiquement prouvés !

Mais il reste encore de nombreuses zones d’ombre

Malgré les résultats intéressants que ces études proposent, il reste quand même quelques éléments à remettre en question.
En effet, le problème majeur étant l’aspect “inexplicable” des résultats. Les chercheurs concluent, mais sans réellement comprendre les liens entre yoga et sexualité.

Ensuite, il est important de noter que les participants ne furent pas choisis au hasard. Il semblerait d’ailleurs qu’ils se ressemblaient beaucoup.

Enfin, l’étude ne comprenait pas de “groupe contrôle”. Autrement dit, les résultats sont comparés avant et après la session de 12 semaines, mais pas avec des individus n’ayant pas assisté à la session.

Source

Articles liés :

4 exercices de respiration pour calmer son stress instantanément

Sexe tantrique : 3 conseils de pro pour obtenir plus de plaisir !

Libido : méfiez-vous du stress, voici pourquoi !