in

Le kratom : un remède naturel aux multiples effets secondaires…

Kratom
© ThorPorre / Wikimedia
Le kratom : un remède naturel aux multiples effets secondaires…
noté 5 - 1 vote

Le non-respect des conditions d’utilisation ou des contre-indications au kratom a fait une dizaine de victimes aux Etats-Unis, selon la FDA (Food and Drug Administration), l’équivalent de l’Anses en France. Le kratom se trouve le plus souvent sous la forme d’une poudre, extraite d’un arbre du Sud-Est de l’Asie. Il est connu pour ses différentes vertus. C’est un sédatif, un euphorisant et un analgésique naturel, mais certains peuvent en abuser.

Kratom : Conseils de consommation

Actuellement, peu d’études scientifiques sont disponibles sur les effets bénéfiques ou négatifs du kratom sur la santé humaine.

Cette plante contiendrait plus de 25 alcaloïdes dont 2 alcaloïdes principaux : la mitragyne et la 7-hydroxymitragynine, lui conférant des effets proches des opiacés.

Certaines recommandations concernant la consommation du kratom doivent être suivies :

  • les feuilles de kratom fraîches peuvent être mâchées et les feuilles séchées préparées en infusion,
  • dans une infusion, vous pouvez ajouter du jus de citron, du miel ou du sucre pour limiter les propriétés psychoactives de la plante.
  • pour bénéficier des effets stimulants du kratom et lutter contre la fatigue, il est conseillé de n’en consommer qu’à une faible dose.
  • A plus foret dose, il peut avoir des effets sédatifs, voire narcotiques. Attention de ne pas trop en utiliser dans votre infusion.
  • A faible dose, le kratom provoque un état d’euphorie voire une augmentation de la libido 10 minutes après son ingestion, et qui dure une heure à 1h30.

En Asie du Sud-Est, le kratom est une plante utilisée en médecine traditionnelle pour traiter différents symptômes : diarrhée, toux, diabète, douleurs chroniques, ou pour sevrer les personnes dépendantes à l’héroïne ou à d’autres drogues.

Toutefois, son usage n’est pas approuvé par la médecine moderne.

Des effets secondaires non négligeables

Consommé en trop grande quantité, le kratom aurait les mêmes conséquences que la morphine, l’héroïne ou le fentanyl. Voici une liste de ses effets secondaires :

  • insomnie,
  • nausées,
  • maux de tête,
  • déshydratation,
  • constipation,
  • somnolence,
  • addiction,
  • dépression respiratoire,
  • convulsions,
  • hyperthermie,
  • overdose…

Attention à l’association de kratom et d’antidépresseurs ou d’alcool, qui peut conduire à un arrêt cardiorespiratoire voire au décès.

Source

Articles liés :

6 remèdes naturels qui peuvent être dangereux pour la santé

5 conseils et remèdes naturels pour traiter le syndrome du côlon irritable

Cancer : certains remèdes naturels peuvent être dangereux