in ,

Masturbation féminine : Un bon moyen pour diminuer les douleurs menstruelles ?

Crédits :YakubovAlim/ istock

Une étude menée par Womanizer et Lunacopine a été portée sur 486 femmes. L’opération, nommée « Menstrubation », avait pour objectif de démontrer l’efficacité de la masturbation pendant les règles pour diminuer la douleur.

Une étude portant sur 486 femmes

Sur près de 20 000 candidates, 486 femmes venant des quatre coins du monde ont été sélectionnées pour faire partie de l’étude. Avant leur participation, les chercheurs ont établi une liste de leurs symptômes actuels pendant les règles. Puis, les médicaments qui leur étaient habituellement prescrits contre la douleur se sont vus remplacés par la masturbation.

Un cup Lunette ainsi qu’un sex toy Womanizer leur ont été confiés. Les participantes ont ensuite essayé de traiter leurs douleurs pendant leurs règles sur une durée de trois mois grâce à la masturbation. Elles enregistraient ensuite leur niveau de douleur. À la fin du test, les sujets sont revenus à leur traitement médicamenteux ou leurs méthodes d’origine pour faire le point.

90 % reconnaissent l’efficacité de se masturber contre les douleurs de règles

regles-douloureuses
Crédits :Jomkwan/ istock

Cependant, 45 % d’entre elles avouent que les médicaments restent plus efficaces. Mais 42 % affirment que la masturbation a été plus efficace pour diminuer la douleur ! Les 15 % restants trouvent que l’idéal est de combiner masturbation et médicaments, sport ou encore CBD.

Pourquoi la masturbation réduirait-elle les douleurs liées aux règles ?

Les règles consistent en une expulsion par l’utérus du fluide périodique. Pour libérer ce liquide, l’endomètre produit des prostaglandines pour provoquer des contractions. Ce sont ces prostaglandines qui sont responsables de la douleur ainsi que des symptômes comme le vomissement, les ballonnements et les diarrhées.

Lors de la masturbation, de la dopamine, l’hormone du plaisir, est libérée. Elle va avoir pour effet de soulager immédiatement la douleur. De plus, la circulation du sang s’accélère, ce qui entraîne un relâchement musculaire et diminue les contractions. L’ocytocine sécrétée pendant l’orgasme est aussi très efficace. Surnommée « hormone de l’amour », elle permet de diminuer le stress.