in

Pneumonie : symptômes, traitement et prévention

© Hellerhoff / Wikimedia
Pneumonie : symptômes, traitement et prévention
noté 4.3 - 4 votes

La pneumonie est une infection respiratoire grave qui affecte le tissu d’un des deux poumons. Souvent provoquée par une bactérie, un virus ou un champignon, elle est responsable de 15% des décès des enfants de moins de 5 ans à l’échelle mondiale. Mais on sait aussi que la consommation de tabac et la pollution de l’air augmentent les risques de contracter une pneumonie.

Pneumonie : les symptômes

La pneumonie peut présenter des symptômes différents en fonction du type de germe à l’origine de l’infection et de la santé du patient :

  • une fièvre élevée, des frissons,
  • une toux sèche chronique (plus d’une semaine),
  • un essoufflement au moindre effort,
  • une douleur thoracique d’un côté au moment de tousser ou pendant la respiration,
  • plus rarement, des nausées, des vomissements ou la diarrhée.

Si vous êtes concerné par l’un ou plusieurs de ces symptômes, consultez votre médecin qui réalisera un premier diagnostic. Il vous orientera vers un pneumologue en cas de doute.

Quel traitement en cas de pneumonie ?

Une fois diagnostiquée par un médecin ou un pneumologue, la pneumonie est soignée par un traitement à base de médicaments antibiotiques qui vont permettre d’éliminer le germe en cause (bactérie, virus, champignon). Différents types d’antibiotiques peuvent être utilisés en fonction du germe à l’origine de l’infection, de l’état de santé de la personne et de la gravité de la pneumonie. Pour soigner certains symptômes comme la fièvre, le médecin peut prescrire du paracétamol.

Comment prévenir la pneumonie ?

Afin de réduire les risques de pneumonie et de maladies respiratoires chez l’enfant, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) recommande aux parents de faire vacciner leurs enfants contre la méningite bactérienne, le pneumocoque, la rougeole et la coqueluche.

D’autre part, l’absence de consommation de tabac est vivement conseillée aux adultes et aux jeunes en âge de fumer. Se protéger de la pollution de l’air extérieur et intérieur, adopter une alimentation équilibrée et faire du sport contribueraient également à renforcer le système immunitaire et donc à se protéger des maladies infectieuses.

Source

Articles liés :

2 milliards d’enfants sont concernés par l’une des premières causes de mortalité infantile

Embolie pulmonaire : une maladie qui peut être mortelle

Symptômes et traitement de la pleurésie