in

Ramadan : 5 astuces pour jeûner en toute tranquillité

Crédits :Rawpixel/ istock

Chaque année pendant le ramadan, les musulmans qui le pratiquent doivent jeûner du lever au coucher du soleil. Une période qui peut mettre le corps à rude épreuve. Pour vous aider à vous acclimater au ramadan, nous vous proposons 5 astuces à appliquer quand vous le souhaitez. 

Pensez à boire quand vous le pouvez

the-femme.
Crédits :feyyazalacam/ istock

Pendant un mois, les seules occasions que vous aurez de boire seront le matin et le soir. Buvez par à coup, de petites gorgées en petites gorgées juste après avoir mangé. Pensez également aux bouillons et aux thés, très hydratants.

Réduisez vos efforts physiques un maximum

femme-sieste
Crédits :AntonioGuillem/ istock

La période de jeûne n’a aucune conséquence sur la santé, mais il est tout de même conseillé de réduire le plus possible ses efforts physiques. Ainsi, les sportifs vont devoir ménager leurs activités afin de diminuer le risque de vertiges.

Protégez-vous du soleil

Là encore, une trop grande exposition au soleil peut vous occasionner de sérieux vertiges. Pour ne pas s’affaiblir trop rapidement, optez pour des pièces fraîches et à l’ombre.

 

Adaptez votre rythme de vie au jeûne

sieste-homme
Crédits :fizkes/ istock

Le ramadan est un sacré changement de rythme de vie ! On se couche tard pour pouvoir manger en famille et l’on se réveille très tôt le matin. Pour ne pas être complètement chamboulé, vous pouvez d’une part vous préparez en avance à ce changement de rythme en vous couchant de plus en plus tard et mettre le réveil plus tôt dans les jours précédents le ramadan. D’autre part, pensez à vous aménager des moments dans la journée pour vous reposer, faire une sieste.

Pour les personnes à risques…

diabète
© iStock

Nous pensons notamment aux diabétiques, particulièrement sensibles en période de Ramadan. Durant un mois, ils devront vérifier très régulièrement leur taux de glycémie, tout en pensant à suffisamment s’hydrater et éviter les sucreries.

Les personnes âgées, les jeunes enfants ou encore les femmes enceintes peuvent prendre rendez-vous avec un médecin pour s’assurer qu’ils puissent participer.