in

Règles : une entreprise créée ” des gants menstruels ” et se fait lyncher

Crédits :LightFieldStudios/ istock

Un scandale a récemment déchainé les réseaux sociaux. Une entreprise allemande a en effet présenté un nouveau produit censé « faciliter la vie des femmes pendant leurs règles » : des gants roses pour retirer les protections hygiéniques usagées et les emballer « en toute discrétion ». Un produit très rapidement jugé inutile, stigmatisant et antiécologique. 

« Ça sent mauvais, c’est très désagréable »

C’est le postulat de départ sur lequel ce sont appuyés ces deux entrepreneurs allemands pour justifier leur « invention » : Les Pinky Gloves. Des gants rose bonbon (évidemment) destinés à venir au secours des femmes en période de menstruation. Le principe ? Ces gants permettent d’emballer une protection hygiénique sans se tacher. Ils peuvent ensuite être transformés en sac hermétique via une bande adhésive.

Une invention qui se voulait très utile selon ces deux hommes, qui avaient précédemment vécu en colocation avec des filles. À plusieurs reprises, ces derniers affirment avoir dû « regarder » dans la poubelle et être tombés sur des tampons et serviettes usagées. Ils se plaignaient qu’après un certain temps, l’odeur devenait désagréable. Les pauvres…

Le concept de cette entreprise avait été récemment présenté lors d’une émission télévisée allemande. Un entrepreneur, séduit par le produit, avait décidé de lever 30 000 euros de fonds pour leur investissement. Malheureusement, les réseaux sociaux se sont rapidement mêlés de cette histoire, et ont descendu en flèche les deux entrepreneurs…

regles-femme
Crédits :eskymaks/ istock

Accablés par la critique

L’incendie s’est rapidement propagé sur les réseaux sociaux, notamment Twitter. De nombreuses femmes, parmi elles des influenceuses, ont fait part sur la plateforme de leurs réactions outrées envers un produit qu’elles jugent “inutile et stigmatisant ».

Et en effet, nous avons l’impression que ce produit n’existe que pour dire : ayez honte de vos règles. Cherchez à les cacher à tout prix. Elles incommodent. D’ailleurs, de nombreuses jeunes femmes ont confié qu’adolescentes, elles auraient potentiellement acheté ce produit, par honte de leurs propres règles.

De plus, quid des conséquences écologiques ? Pour un produit inutile ?

Les deux hommes ont bien essayé de présenter leurs excuses sur la page Instagram officielle de Pinky Gloves, avançant qu’ils « n’avaient pas adressé le projet de manière adéquate ». Mais le mal était déjà fait, et l’entreprise a retiré le produit aussi vite qu’il était arrivé. Emballé, c’est pesé.