in

Quels sont les signes précurseurs de la maladie d’Alzheimer ?

© iStock

Les premiers signes laissant présager le début de la maladie d’Alzheimer et une évolution plus ou moins lente vers la démence peuvent revêtir plusieurs formes. Ces signaux précurseurs doivent alors alarmer le patient comme son entourage pour permettre un diagnostic ainsi qu’une prise en charge rapide. Cependant, pour faire preuve de vigilance, encore faut-il avoir connaissance de ces signes ! Et contrairement à ce que l’on peut imaginer, il n’y a pas que les pertes de mémoire. Alors, découvrez ces symptômes qui doivent donner lieu à une consultation s’ils se répètent ou se multiplient.

Signe 1 : les pertes de mémoire

Oublier un rendez-vous, un appel téléphonique ou un prénom momentanément et s’en rappeler plus tard est tout à fait normal. En revanche, oublier à tout jamais des évènements récents peut être inquiétant.

Signe 2 : les difficultés de raisonnement et altérations du jugement

Comme le rappelle France Alzheimer, à cause de la dégradation de ses fonctions cognitives, le patient nécessite de l’aide pour les formalités administratives, la gestion de ses finances ou même un simple appel au téléphone. Elle peut aussi avoir plus de mal à évaluer les situations. Cela peut par exemple conduire au port de vêtements d’hiver en été ou d’achats démesurés au moment des courses.

maladie d'Alzheimer-Pixabay
©️ geralt / Pixabay

Signe 3 : les tâches familières se compliquent

Écrire, cuisiner, faire les courses, boutonner ses vêtements, conduire sans se perdre, utiliser le téléphone, etc. Dès le stade précoce de la maladie, le quotidien se complique. Plus que de l’étourderie, il devient plus difficile pour le malade d’effectuer des tâches de la vie courante, impliquant aussi la gestion du traitement médical, mais aussi de l’heure et de la préparation des repas. Globalement, cette personne est désorientée dans le temps et l’espace. Elle peut aussi perdre ses biens ou les ranger dans des endroits inappropriés.

Signe 4 : les difficultés de langage

Une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer peut avoir du mal à terminer ses phrases ou trouver un mot, qu’elle substitue alors par des mots inappropriés.

Signe 5 : un changement d’humeur ou de personnalité

Au stade précoce, le patient est encore conscient de ses difficultés et peut alors perdre en estime personnelle et se replier sur lui-même. On peut aussi constater un sentiment d’anxiété et un état dépressif. Au fil du temps, un retrait social et/ou affectif s’installe ainsi qu’une perte d’initiative, une certaine apathie et de la peur. Les évènements et passions finissent par perdre en importance et ne sont plus motivants. Sans raison apparente, les changements d’humeur sont brusques et réguliers.

Dépister ces signes lorsqu’il n’y a pas une trop grande perte d’autonomie permet la mise en place d’un plan de suivi, et d’un parcours de soin adapté et personnalisé pour avoir de meilleures chances de ralentir l’évolution de la maladie.