in

Bronchiolite du nourrisson : symptômes, conseils et traitement

© Pixabay
Bronchiolite du nourrisson : symptômes, conseils et traitement
noté 5 - 1 vote

La bronchiolite est une infection virale très contagieuse qui touche environ 30% des nourrissons de moins de 2 ans chaque année en France. En général, plus de la moitié de ces enfants ont de moins de 6 mois. Voici quelques infos à connaître en cette période d’épidémies de bronchiolite, qui s’étend de septembre à mars.

Quels sont les symptômes de la bronchiolite ?

Le virus respiratoire Syncitial (VRS) est souvent à l’origine de cette maladie. Il faut environ 5 à 10 jours pour guérir cette infection des bronchioles, les plus petites bronches.

Voici les principaux symptômes de la bronchiolite :

  • nez encombré,
  • épisodes de toux sèche puis grasse qui s’aggravent,
  • gène respiratoire, respiration sifflante,
  • fièvre modérée,
  • fatigue…

La toux peut durer 2 à 3 semaines si l’enfant n’est pas pris en charge assez rapidement. Si vous constatez l’apparition de ces symptômes, consultez votre médecin afin d’éviter toutes complications respiratoires pouvant mener à une hospitalisation d’urgence.

Quels conseils suivre ?

Si le nourrisson est atteint de la bronchiolite, profitez d’un moment où il n’est pas dans la chambre pour l’aérer pendant 10 minutes par jour. Pensez à attendre que la chambre soit de nouveau à environ 19°C avant de replacer le bébé dans sa chambre aérée.

Si l’un des parents ou des autres enfants de la fratrie est atteint d’une rhinite virale, il est conseillé de porter un masque afin d’éviter toute transmission d’un virus au nourrisson de moins de deux ans.

Vous pouvez également désinfecter le nez du nourrisson avec du sérum physiologique s’il est encombré. De même, gardez-le à la maison lorsqu’il présente des symptômes infectieux et contagieux (fièvre, toux, diarrhée…) Surveillez sa respiration, sa température et ses selles.

Quel traitement contre la bronchiolite ?

Après une auscultation des poumons de l’enfant et éventuellement une radiographie des poumons, le médecin pourra poser un diagnostic et établir une prescription personnalisée en fonction du cas.

Généralement, l’utilisation de sérum physiologique est conseillée plusieurs fois par jour mais il est rarement prescrit des antibiotiques au nourrisson de moins de deux ans. Des séances de kinésithérapie respiratoire peuvent être prescrites pour aider l’enfant à mieux respirer. Aujourd’hui, ce type de kinésithérapie constituerait le mode de traitement principal de la bronchiolite car elle permet d’évacuer les sécrétions bronchiques du bébé grâce à des mouvements effectués sur sa cage thoracique et son abdomen.

Source

Articles liés :

Asthme : plus de 10 remèdes naturels à essayer

Pneumonie : symptômes, traitement et prévention

Symptômes et traitement de la pleurésie