in

Cancer du côlon : 5 signes alarmants

constipation
Crédits : iStock
Cancer du côlon : 5 signes alarmants
noté 4 - 6 votes

Le cancer du côlon, ou “cancer colorectal”, fait partie des cinq catégories de cancers les plus courants dans le monde. Il touche le côlon et le rectum, mais ses symptômes ne sont pas évidents à déceler. D’après l’Institut National du Cancer, les personnes âgées de plus de 50 ans et les hommes semblent être les plus touchés. En France, ce cancer représente 15% de l’ensemble des cancers. Il peut guéri dans 9 cas sur 10 s’il est décelé assez tôt, d’où l’intérêt d’en connaître les signes annonciateurs. 

1) De fréquentes crampes d’estomac

Les crampes d’estomac, ou abdominales, sont souvent négligées car elles constituent un symptôme courant associé à de nombreuses maladies. Toutefois, si ces crampes s’intensifient et deviennent plus fréquentes, consultez votre médecin traitant ou un spécialiste pour en déterminer les causes. Dans certains cas, ce symptôme peut avoir pour origine un cancer colorectal.

2) Une fatigue inhabituelle

Si malgré un sommeil, une alimentation de qualité et une activité physique régulière, vous vous sentez fatigué(e), cette fatigue est probablement inhabituelle.
Dans le cas du cancer du côlon, les cellules cancéreuses consomment l’énergie de l’organisme, ce pourquoi le malade se sent souvent fatigué sans explication. Consultez votre médecin si vous vous sentez concerné(e) par ce symptôme.

3) Une perte de poids rapide

Etant donné que les cellules cancéreuses se nourrissent l’énergie disponible, elles peuvent également entraîner une perte de poids rapide. Si vous remarquez une telle perte de poids alors que vous ne suivez aucun régime alimentaire restrictif ou particulier et que vos habitudes quotidiennes n’ont pas changé, consultez votre médecin dès que possible.

4) Des problèmes de constipation

Dans une majorité de cas de cancer du côlon, les malades connaissent des problèmes fréquents de constipation ou une irrégularité dans la fréquence des selles. Si vous vous sentez concerné(e) par ce symptôme, consultez rapidement votre médecin ou un gastro-entérologue qui vous recommandera probablement des examens complémentaires afin de poser un diagnostic.

5) Des gaz et des ballonnements

Lorsque les gaz et les ballonnements sont récurrents et accompagnent l’un ou plusieurs des symptômes précités, il peuvent avoir pour origine une tumeur située dans la zone du côlon. A terme, cette tumeur peut devenir un obstacle dans le côlon compliquant l’évacuation des gaz et provoquant des ballonnements.

Consultez votre médecin ou un spécialiste en cas de doute à propos de ces symptômes.

Pour limiter les risques de cancer du côlon, il est conseillé de suivre une alimentation équilibrée riche en vitamines, en fibres et en céréales complètes, et de pratiquer une activité physique tous les jours pendant au moins 30 minutes. La consommation d’alcool et de tabac est à proscrire en cas de problèmes digestifs.

Source

Articles liés :

Quels sont les symptômes et facteurs de risques du cancer du côlon ?

4 smoothies sains pour nettoyer naturellement votre côlon

Ballonnements, gaz : voici les aliments à éviter et à privilégier !