in

Douleurs : 4 aliments à éviter pour ne pas les empirer

mal au ventre abdomen
© Derneuemann / Pixabay
Douleurs : 4 aliments à éviter pour ne pas les empirer
noté 3.7 - 3 votes

On parle souvent de l’importance de soigner son alimentation, car la santé semblerait être aussi dans l’assiette! Et si consommer des fruits et légumes et boire beaucoup peuvent sembler être des gestes simples, l’on ne se doute pas forcément que certains aliments que l’on ne suspecte pas peuvent aussi être néfastes pour l’organisme dans une certaine mesure. L’effet de certains aliments est tel qu’il nuit à nos intestins, provoque des douleurs ou encore des maladies chroniques. Si vous êtes déjà souffrant, cela peut par ailleurs empirer votre problème. De quels aliments parle-t-on? Nous vous donnons quatre exemples.

1) Les plats industriels

Crédits : Flickr/Fred_v

On les plébiscite pour leur côté pratique dans un quotidien mouvementé, mais ces plats mijotés par l’industrie alimentaire contiennent de nombreux produits dont on sait qu’ils sont néfastes. Sucre, sel, gras et autres additifs de toutes sortes pour améliorer la conservation, la couleur ou la texture des aliments sont en effet légion dans ces préparations.

Au-delà des ballonnements, constipations ou simples maux de ventre, ces aliments peuvent déséquilibrer la flore intestinale qui participe au bon fonctionnement de tout l’organisme. Ils peuvent aussi mener à des maladies chroniques. Il s’avère aussi que les additifs ont un effet stimulant sur les récepteurs de la douleur, notamment chez ceux qui souffrent de maladies chroniques.

2) Les produits laitiers à base de lait de vache

Crédits : Pixabay

« Nos amis pour la vie » ne nous veulent pas que du bien… Crèmes fraîches, yaourts, beurre et autres produits laitiers sont riches en caséines. Or, cette substance est difficile à digérer et cause de nombreuses intolérances. Cela se manifeste par des inflammations qui apparaissent directement ou au fil des années, mais aussi par l’hyperméabilité de l’intestin qui laisserait passer des substances nocives dans la circulation sanguine alors que celles-ci devraient être éliminées dans les selles.

3) Les produits à base de blé

Crédits : Pixabay

Ces produits se composent de gluten, une protéine dont on parle beaucoup actuellement et qui est néfaste à cause de l’une de ses molécules (gliadine alpha) qui est particulièrement difficile à digérer. À cause de cette difficulté à les digérer, ces molécules permettent la multiplication de bactéries pathogènes qui nuisent à l’équilibre de la flore intestinale et augmentent la perméabilité des intestins. 

C’est alors que des inflammations (et donc des douleurs apparaissent) sous la forme de ballonnements ou encore de maux de ventre. On peut aussi mettre tout cela en lien avant des maladies chroniques telles que l’arthrose. Il est donc important de surveiller les quantités consommées ou d’adopter une alimentation hypotoxique pour enlever les douleurs. 

4) Les viandes cuites

Crédits : Pixabay

Cuites à 110° ou plus, les protéines d’origine animale produisent des glycotoxines (les acrylamides) : c’est ce que l’on appelle la réaction de Maillard. Or, sur le long terme, cette cuisson à température élevée de la viande peut causer des maladies inflammatoires chroniques. Si l’on regarde à plus court terme, cela peut nuire au microbiote intestinal, favorisant ainsi l’arrivée des inflammations et de l’augmentation de la perméabilité des parois des intestins.

Une alimentation à juste dose et sans abus peut convenir. Mais en cas de problème, un régime hypotoxique pourrait être nécessaire pour calmer les douleurs.

Source

Articles liés :

Mal de dos : douleur mécanique ou douleur inflammatoire ?

Douleur aux épaules : 7 causes possibles

Douleurs pendant les rapports sexuels : les causes possibles