in

L’eczéma : les causes, les symptômes et les traitments

©Wikimedia
L’eczéma : les causes, les symptômes et les traitments
Notez cet article

L’eczéma est une maladie de peau non-contagieuse extrêmement fréquente. Elle se caractérise notamment par la présence de rougeurs, de squames, de fines vésicules et peut provoquer de sévères lésions. Son mécanisme d’apparition n’est pas encore bien connu, cependant, différents facteurs peuvent provoquer une crise d’eczéma. 

Les causes de cette maladie de peau

L’eczéma est une maladie de courante qui touche 1 enfant sur 10. De plus, 50 % de patients ont un parent proche atteint de la même pathologie.
Les mécanismes d’apparition de cette pathologie dermique ne sont pas encore bien connus, cependant des hypothèses sont exploitées. En effet, l’eczéma est une maladie qui apparaît lorsque différents facteurs environnementaux, génétiques et psychologiques sont engagés. Certains chercheurs estiment notamment que l’allaitement maternel permettrait de protéger les enfants contre ce genre de maladies ainsi que contre certains allergènes.

Une prédisposition génétique est une piste intéressante dans la compréhension de la maladie. En effet, les barrières cutanées protégeant la peau des allergènes ne seraient pas assez imperméables chez les personnes souffrantes d’eczéma. Cela stimulerait le système immunitaire qui devrait alors se défendre constamment contre des agressions.

Enfin, une autre piste à ne surtout pas négliger est celle de l’impact du psychisme sur le corps. En effet, le stress est un facteur déclenchant ou aggravant de beaucoup de pathologies chroniques. Pour l’eczéma, l’on estime qu’un conflit psychique peut s’exprimer sur la peau lorsqu’il n’est pas résolu par l’esprit du patient. Ce phénomène est assez courant à l’adolescence.

_eczéma LucaLorenzelli iStock
©LucaLorenzelli / iStock

Quels sont les types d’eczéma et leurs symptômes ?

Différents types d’eczémas existent, voici les principaux.

Eczéma aigu

L’eczéma aigu intervient communément lorsque la peau rentre en contact avec une substance irritante ou allergène. Il peut également être causé par un trouble ou un désordre psychique momentané, comme le stress.

L’eczéma aigu à une évolution en 4 phases :

  • Érythémateuse : rougeurs sans délimitations avec de petites vésicules et des démangeaisons importantes ;
  • Regroupement de vésicules ;
  • Ouverture et rupture des vésicules qui provoquent un suintement et des croûtes. Par la suite, la peau est “à vif” ;
  • Chute des croûtes en une à deux semaines et apparition de cicatrices roses.

Eczéma chronique

L’eczéma chronique est la forme d’eczéma qui se répète dans le temps à intervalle régulier (ou non), ou bien qui ne s’interrompt jamais. Trois formes sont à noter :

  • Sèche : plaques rouges, croûtes mal délimitées et desquamation variable (lamelles de peau sèche qui tombent) ;
  • Lichénifié : plaques rouges épaisses parcourues de sillons ;
  • Dyshidrosique : souvent présente sur les doigts où les vésicules se rompent jusqu’à former des croûtes et des fissures.

Dermatite atopique

La dermatite atopique est une forme chronique apparaissant chez des patients jeunes (70 % des cas apparaissent au sixième mois) ayant des prédispositions génétiques. Certains symptômes sont récurrents :

  • Sécheresse cutanée ;
  • Sensation de peau râpeuse (kératose pilaire) sur la face externe des bras, la face postérieure des cuisses ainsi que sur les fesses ;
  • Dermographisme (la peau marque et gonfle lorsqu’elle rentre en contact avec un objet) ;
  • Prurit à la transpiration (démangeaison causée par la transpiration) ;
  • Intolérance à la laine ;
  • Prurigo (lésions rouges, surmontées d’une vésicule, souvent localisées au niveau des jambes).

Ses symptômes sont susceptibles de s’aggraver en fonction de l’état émotionnel du patient (stress) ou de certains facteurs environnementaux (pollution).

Dermatite de contact

Les dermatites de contacts sont des formes d’eczéma allergique où un produit, une matière ou un médicament provoque une réaction cutanée. Toutefois, cette réaction se fait à retardement. En effet, un laps de temps plus ou moins long peut avoir lieu entre le premier contact avec substance et le second provoquant la dermatite. De nombreux produits peuvent causer une telle réaction :

  • Médicaments :
  • Crèmes et soins beautés :
  • Baumes :
  • Caoutchouc ;
  • Produits d’entretien ;
  • Plantes ;
  • Tissus, etc.
eczéma kadirkaplan iStock
©kadirkaplan / iStock

Comment traiter cette maladie ?

Il n’existe pas aujourd’hui de traitement à proprement parler pour soigner l’eczéma. Les solutions existantes permettent de limiter les démangeaisons et ainsi l’aggravation des symptômes. Il faut également prendre en compte la part importante de la prévention en connaissant les produits allergènes et irritants.

Certaines solutions naturelles permettent de soulager la gêne qu’occasionnent les poussées d’eczémas :

  • Les huiles essentielles de lavande et d’Yland-Ylang en diffusion servent à réduire le stress. Comme celui-ci est fortement lié aux poussées, l’utilisation de ces huiles peut vous être utile.
  • Mélanger à un corps gras, tel que de l’huile d’amande douce ou du beurre de karité à de l’huile essentielle d’arbre à thé. En application sur la peau, ce mélange vous permettra de soulager la gêne causée par la crise.

Enfin, n’hésitez pas à contacter un dermatologue en cas de suspicion de dermatite. Seul un spécialiste de la peau pourra vous guider dans les démarches à suivre.

Source

Articles liés :

Eczéma : des solutions naturelles et bio

Comment expliquer les crises d’urticaire ?

Baume maison : nourrir sa peau sèche soi-même