in

Endométriose : quels symptômes et quelles solutions ?

© iStock

L’endomètre est le tissu qui recouvre la paroi interne de l’utérus. Chaque mois, il s’épaissit en prévision d’une grossesse mais en l’absence de fécondation, ce tissu excédentaire de l’endomètre est évacué pendant les menstruations. Quels sont les symptômes de l’endométriose ? Quelles solutions ?

L’endométriose n’est pas une maladie dangereuse mais elle peut augmenter très faiblement le risque de développer certains cancers. Environ 10 % à 15 % des femmes de 25 à 44 ans et menstruées souffrent d’endométriose. 15 à 50% des femmes stériles en sont atteintes.

Quels symptômes et quels risques ?

Les symptômes de l’endométriose se manifestent régulièrement par :

  • des douleurs pelviennes
  • des douleurs vaginales pendant les relations sexuelles
  • des changements dans les menstruations
  • une douleur et des crampes (intenses) pendant les règles
  • des mictions ou des défécations douloureuses pendant les règles
  • l’impossibilité de tomber enceinte

Attention toutefois, car certaines femmes qui souffrent d’endométriose n’éprouvent pas de douleur particulière, alors que pour d’autres cette douleur est très intense, voire augmente avec le temps.

Des risques particuliers pour la santé des femmes

La douleur pendant les rapports sexuels est généralement due, dans le cas de l’endométriose, à la présence de kystes et du tissu cicatriciel qui se forment autour du vagin et dans l’abdomen. Le tissu endométrial peut atteindre l’un des ovaires ou les deux, et risquer de former des kystes appelés endométriomes.

D’autre part, l’endométriose entraîne un risque supplémentaire d’infertilité pour la femme.

Comment l’endométriose est-elle diagnostiquée ?

Prenez votre rendez-vous avec votre gynécologue, qui s’informera de vos antécédents médicaux et procédera à un examen gynécologique. Il pourra ensuite vous prescrire une échographie du bassin pour vérifier la présence éventuelle de kystes aux ovaires.

Si l’examen du bassin fait penser à un cas d’endométriose, le gynécologue recommandera une laparoscopie.  Il s’agit d’une petite incision à proximité du nombril, un mince tube y d’observer l’endométriose à la surface externe des organes du bassin.

Quelles solutions de traitement ?

L’endométriose est traitée soit :

  • avec des médicaments : des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) colmme le naproxène, des pilules contraceptives
  • par la chirurgie laparoscopique
  • ou par la chirurgie traditionnelle, mais cela dépend du désir de la femme d’avoir des enfants ou non. En chirurgie traditionnelle, il s’agit d’une hystérectomie et d’une ovariectomie complète (ablation de l’utérus, ovaires et trompes de Fallope) mais elle ne garantit toutefois pas un soulagement des douleurs.

La chirurgie par laparoscopie est une chirurgie mineure qui vise à extraire le tissu endométrial en utilisant un laser pour brûler.

Source

Articles liés :

Endométriose : comment savoir si on en souffre ?

Règles douloureuses, savez-vous ce qu’est l’endométriose ?

Fibrome utérin : catégories, symptômes et traitement