in

Pourquoi les Français ont-ils peur des vaccins ?

vaccin bébé
© James Gathany, Judy Schmidt, USCDCP / P pixnio
Pourquoi les Français ont-ils peur des vaccins ?
noté 5 - 1 vote

D’après un sondage mené par le Vaccine Confidence Project commandé par l’Ecole d’Hygiène de Londres et Tropical Medicine, 41% des Français pensent que les vaccins ne sont pas sûrs. Avec 66000 personnes interrogées, la France est le pays où l’on se méfie le plus des vaccins au monde. Pourtant, certains vaccins sont obligatoires : la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite. Beaucoup d’autres sont recommandés comme les oreillons, la rougeole, le pneumocoque… Mais pourquoi tant de méfiance ?

«Se faire vacciner, c’est se protéger et protéger les autres », a récemment affirmé la Ministre de la Santé, Marisol Touraine, suite à la parution des résultats du sondage. La première des choses qui effraie les Français à propos des vaccins aujourd’hui, ce sont leurs effets secondaires. En effet, les vaccins, à l’instar des médicaments, peuvent avoir des effets indésirables et plus rarement, développer une maladie. Néanmoins, ces risques sont limités.

Malgré ces risques minimes, la vaccination reste un moyen de prévention efficace pour lutter contre de nombreuses maladies infectieuses. Les vaccins provoquent des réponses immunitaires spécifiques dans l’organisme pour éviter d’éventuelles futures contaminations. De plus, la vaccination est un geste altruiste car elle permet de protéger les plus fragiles en évitant de leur transmettre des maladies.

Un peu d’histoire

L’obligation de se faire vacciner est apparue au XIXe siècle dans une volonté de promouvoir la santé et l’hygiène publique. Depuis, elle a permis de sauver des millions de vies en limitant la transmission de certaines maladies infectieuses et en participant à leur éradication.

Sachez que les vaccins recommandés sont tout aussi importants car la diminution des personnes vaccinées peut entraîner le retour de certaines maladies infectieuses comme ce fut le cas pour l’épidémie de rougeole en France, en 2011. Un nombre considérable de maladies a disparu après la mise au point de leurs vaccins, telles que la variole, totalement éradiquée en 1980. Très contagieuse, la variole a tué près de 300 millions de personnes au XXe siècle.

Exprimez-vous !

Face à la méfiance des citoyens quant aux vaccins, le Ministère de la Santé a mis en place une procédure de concertation du public. Jusqu’au 13 octobre, chaque citoyen est invité à exprimer son opinion sur la vaccination. Alors profitez-en, pour une fois qu’on vous demande votre avis ! Toutes les contributions seront recueillies et lues par le comité d’orientation qui en présentera une synthèse lors d’une journée publique de clôture en novembre prochain.

Sources : France Soir, La Depêche, Ministère de la Santé, Concertation du public