in

Henné : tout savoir sur la plante qui colore vos cheveux

Crédits : IStock / piskunov

Le henné est utilisé depuis des millénaires au Moyen-Orient. Dans l’islam, elle porte le nom de plante du paradis. Il s’agit d’un arbuste dont les feuilles sont réduites en poudre pour donner des pigments rouge oranger qui servent entre autres à la coloration. Découvrez tout sur cette plante colorante.

Différents types d’henné

Le henné se décline en deux types de produits, l’un colorant, l’autre pas.

Le henné neutre

Le premier, le henné neutre, n’a pas de pouvoir colorant. Il est toutefois très efficace pour redonner force et brillance aux cheveux abîmés. Il purifie et agit directement sur la santé du cheveu. Il est également efficace sur les cheveux fins afin de leur redonner du volume et comme antipelliculaire en régulant l’excès de sébum.

Si vous vous êtes coloré les cheveux récemment ou avez enchaîné les colorations, le henné peut colorer légèrement les cheveux ou laisser des reflets roux. Les cheveux clairs peuvent foncer. Les châtains à brun ne sont toutefois pas concernés.

Le henné naturel

Le second, le henné naturel, a un pouvoir colorant grâce à ses pigments que l’on retrouve dans ses feuilles. Plus elles sont cultivées à des températures hautes (entre 35 et 45 degrés), plus elles auront de pouvoirs colorants.

Il colore les cheveux du blond au cuivré en passant par l’auburn jusqu’au noir. Vous pourrez même obtenir du rouge ou du violine suivant les pigments utilisés.

coloration henné
Crédits : – Irene Lasus / Pixabay

Au secours des cheveux blancs

Le henné permet non seulement de colorer vos cheveux, mais également de masquer les cheveux blancs. Il faudra toutefois bien souvent deux applications pour cacher l’ensemble. En outre, selon votre couleur naturelle et le résultat voulu, il faudra le mélanger à d’autres colorants végétaux. Les bases brunes devront par exemple utiliser de l’indigo pour nuancer l’ensemble.

Recette de henné maison

Voici une recette maison pour obtenir une couleur auburn prononcée.

  • Du henné biologique de Perse
  • Du vinaigre de vin vieux
  • Du sirop d’agave
  • De la cannelle en poudre
  • Un verre d’eau chaude avec une infusion de fruits rouges

Versez la poudre d’henné dans un récipient. Comptez 50 à 80 grammes de poudre pour des cheveux longs. Versez du vinaigre de vin vieux. Mélangez jusqu’à l’obtention d’une pâte compacte, très épaisse. Ajoutez 4 cuillères à soupe de sirop d’agave et versez le verre d’eau chaude infusé aux fruits rouges doucement jusqu’à l’obtention d’une texture lisse et sans grumeaux. Déposez une cuillère à café de cannelle en poudre. Mettre votre préparation au frigo pour que les pigments se développent.

Vous pouvez mixer le henné obtenu avec des poudres colorantes selon la couleur que vous souhaitez obtenir.

Pose couleur
Crédits : IStock / amnarj2006

Avant l’application sur cheveux secs, humides ou pré mouillés, assurez-vous de ne plus avoir de restes de coloration antérieure, et particulièrement chimique. Si tel est le cas, vous pouvez sortir votre préparation et la mélanger à de l’eau chaude afin qu’elle conserve longtemps ses propriétés colorantes. Vous pouvez opter pour 100 g d’henné pour 300 g d’eau chaude. Appliquez enfin à l’aide d’un pinceau sur votre chevelure et massez pour faire imprégner. Laissez poser 30 minutes pour un rendu neutre et d’une à trois heures selon l’intensité désirée. Rincez abondamment, mais ne faites pas de shampoing, et ce, pendant 48h. La couleur finale n’apparaîtra qu’au bout de trois jours et peut durer entre 6 et 9 mois. Attention cependant aux racines.

Le henné est tant un soin qu’une coloration. Il teinte les cheveux de jolies couleurs et reflets, mais nécessite toutefois de bien le choisir et de doser correctement, en fonction de votre couleur naturelle, mais aussi de vos attentes. Le recours à un professionnel est conseillé pour les premières fois.

Sources : Top Santé, Femmes actuelles, Au Féminin