in

Infarctus /crise cardiaque : des symptômes différents chez l’homme et la femme

infarctus
© stevanovicigor / iStock
Infarctus /crise cardiaque : des symptômes différents chez l’homme et la femme
noté 5 - 2 votes

L’infarctus du myocarde, ou crise cardiaque, se manifeste par l’obstruction d’une artère qui alimente le cœur en sang et en oxygène et par la destruction partielle du muscle cardiaque. Vous devrez appeler le Samu (15) si vous en ressentez les symptômes annonciateurs ou si vous êtes témoin d’une situation d’urgence vitale. Pour réagir vite, mieux vaut en connaître les symptômes.

Quelles sont les causes responsables d’un infarctus ?

Dans la majorité des cas, l’infarctus est lié à la présence d’un caillot sanguin qui obstrue une artère coronaire (qui alimente le muscle du cœur). Or, lorsque le flux sanguin est ralenti ou bloqué, ce muscle cardiaque ne reçoit plus assez d’oxygène et se nécrose, ce qui peut causer un arrêt cardiaque.

Contrairement aux idées reçues, l’infarctus ne touche pas davantage les hommes : près d’une femme sur trois décède suite à des problèmes cardiovasculaires, c’est plus que les décès liés au cancer du sein.

Quels sont les symptômes de l’infarctus ?

Selon la Fédération française de cardiologie, “près de la moitié des femmes de moins de 60 ans victimes d’un infarctus du myocarde n’ont pas ressenti les symptômes classiques.” Les symptômes de l’infarctus sont en effet plus classiques chez l’homme :

  • sensation de pesanteur ou de pression dans la poitrine,
  • douleur irradiant vers la nuque et la mâchoire, le dos et/ou le bras gauche (plus rarement le bras droit),
  • suées variables,
  • nausées et/ vomissements,
  • souffle court,
  • vertiges et/ou évanouissements.

En cas d’infarctus chez la femme, il faut être particulièrement prudent car parfois elles ne ressentent aucune douleur. Les symptômes sont plus atypiques chez la femme :

  • sensation d’épuisement, fatigue intense et soudaine,
  • essoufflement inhabituel pendant ou suite à un effort (comme monter les escaliers par exemple),
  • nausées,
  • sensation de pesanteur ou de pression dans la poitrine,
  • douleur entre les omoplates.

Selon la Fédération française de cardiologie, ces symptômes doivent attirer l’attention chez les jeunes femmes qui présentent au moins un facteur de risque cardiovasculaire :

  • tabac,
  • stress,
  • sédentarité,
  • hypertension artérielle,
  • cholestérol,
  • diabète, etc.

Si vous ou l’un de vos proches êtes/est concerné par un ou plusieurs de ces symptômes, appelez le 15 et décrivez précisément aux secours les symptômes du patient et leurs circonstances d’apparition afin de préparer au mieux un traitement adapté.

Source

Articles liés :

Infarctus cérébral : 8 signes qui doivent vous inquiéter

Manque d’activité physique, le cœur de nos enfants est-il en danger ?

Angor-Angine de poitrine : des symptômes alarmants