in

Infarctus cérébral : 8 signes qui doivent vous inquiéter

© iStock

Tous les ans en France, 130 000 personnes sont victimes d’attaques cérébrales et 1/4 en décèdent. L’infarctus cérébral est un accident vasculaire cérébral (AVC) provoqué par la mort des cellules nerveuses d’une partie du cerveau due au manque d’oxygène. Ce phénomène est causé par un problème de circulation du sang dans les vaisseaux. Comment reconnaître les signes de l’infarctus cérébral ?

1) L’hypertension artérielle

Si vous souffrez d’hypertension artérielle élevée, vous pouvez ne pas ressentir de symptômes particuliers pour vous avertir du danger.

L’hypertension artérielle endommage ou rétrécit les vaisseaux sanguins du cerveau, qui lui apportent donc moins de sang et donc moins d’oxygène.

Si vous sentez que votre cœur bat ou s’emballe plus vite que d’habitude, consultez votre médecin pour qu’il vérifie votre tension. Si votre tension est élevée, consultez régulièrement un médecin.

2) Une rigidité dans le cou

La rigidité au niveau du cou peut être due au stress, à des positions inconfortables ou à un effort musculaire trop important, mais aussi à la rupture ou à l’obstruction d’un vaisseau sanguin dans le cerveau.

Si vous avez mal à la tête et que vous ne pouvez pas toucher votre poitrine avec votre menton, consultez un médecin en urgence.

3) Des maux de tête intenses

En cas d’intenses maux de têtes et lancinants  sans cause apparente, allez à l’hôpital pour faire un test car ils peuvent être le signe d’une augmentation de votre hypertension artérielle qui doit être prise en charge immédiatement.

4) Une paralysie partielle

La paralysie partielle ou paralysie hypoglycémique est un symptôme fréquent chez les personnes victimes d’un infarctus cérébral.

Le plus souvent, cette paralysie survient pendant le sommeil ou un peu avant. Pas facile à diagnostiquer, consultez un médecin dès les premiers signes de paralysie d’une partie du corps.

5) Les problèmes de vue

Si habituellement vous n’aviez pas de problèmes mais d’un seul coup votre vision devient régulièrement floue ou diminuée, consultez immédiatement un médecin car ce peut être le signe d’une attaque cérébrale.

6) Une fatigue soudaine

La perte d’énergie soudaine doit vous alerter car elle précède souvent un problème de santé grave. En effet, la fatigue intense et soudaine peut signifier que le cerveau n’est pas correctement oxygéné et donc irrigué.

Si vous avez tendance à dormir plus que d’habitude et/ou qu’il vous arrive parfois de perdre conscience, vous pourriez risquer de souffrir d’un infarctus cérébral. Consultez.

7) Des difficultés de coordination

Si assez soudainement vous ressentez des difficultés à coordonner les mouvements de vos bras et de vos jambes, ce pourrait être le signe précurseur d’un AVC.

Difficile à déceler, ce symptôme peut également se manifester par une douleur forte et anormale dans les épaules. Consultez rapidement un médecin pour qu’il vous fasse faire un check-up.

8) Vertiges et nausées

Bien que les vertiges et les nausées soient les symptômes de nombreux problèmes de santé et qu’ils sont rarement graves, ils doivent être médicalement surveillés et évalués, surtout si vous avez un problème cardiovasculaire, ce qui augmente le risque d’infarctus cérébral.

Tous ces symptômes ne sont pas simples à déceler, c’est pourquoi dès les premiers signes avant-coureurs, nous vous conseillons vivement de consultez votre médecin au plus vite, voire en urgence, ou d’accompagner la personne de votre entourage qui en souffrent.

Articles liés :

AVC : les 6 signes à reconnaître et comment réagir

5 bonnes raisons de dévorer des amandes

Tumeur cérébrale, cancer du cerveau : causes, symptômes et traitements