in

Les 5 bienfaits insoupçonnés de la bière

Crédits: aucun

À New York, un immense bar à bière Harry Potter ouvre ses portes le 3 juin. Ce bar permettra entre autres choses de déguster une bière au beurre pression, une glace à la bière au beurre ou une bouteille de bière au beurre. Fan d’Harry Potter et amateurs de bières devraient donc s’y retrouver. Dans un autre contexte, alors que les bars ont rouvert leurs terrasses dans une frénésie ambiante après plusieurs mois d’inactivité, il est temps de faire un point sur la boisson préférée des soirées d’été. Découvrez ses bienfaits les plus notables.

Un alcool bon pour les os

Première vertu reconnue, cet alcool pour la prévention de l’ostéoporose. Riche en silicium et en phytoestrogènes, elle permettrait d’accroître la croissance et le développement des tissus osseux. Le silicium permet quant à lui de fixer le calcium et de lutter contre la déminéralisation osseuse.

Déguster une bière
Crédits: Regis Matthey 2012 /Rgs_ // Régis Matthey

La bière est un diurétique

Elle stimule le bon fonctionnement des reins et favorise ainsi l’élimination de l’excédent eau et des toxines de l’organisme.  Les bières brunes contiennent par ailleurs beaucoup de fibres et pourraient favoriser un bon transit intestinal.

Trouver le sommeil

Le houblon contient de la lupuline, une substance qui aurait des propriétés calmantes, anti-dépressives et favorisant le sommeil.  Elle contient également de l’acide nicotinique et du lactoflavin qui sont également connus pour favoriser l’endormissement.

Bières
Crédits: Pixabay

Une boisson qui aide à contrôler son taux de cholestérol

Une consommation modérée d’éthanol (qui est l’alcool présent dans la bière) permet de diminuer le « mauvais cholestérol » en augmentant le taux de « bon cholestérol ». Il préviendrait ainsi le risque d’obstruction des artères provoqué par le « mauvais cholestérol ».

La bière est un anti douleur

Une étude  de l’université anglaise de Greenwich, publiée dans la revue médicale The journal of Pain en 2017,  montre que « la consommation de deux pintes de bière (soit un litre) permet de lutter plus efficacement contre la douleur que certains analgésiques« .

Vous l’aurez compris, la bière est certes de l’alcool à consommer avec modération, mais elle reste une alliée naturelle à ne pas négliger. Fini les préjugés, laissez-vous tenter par une bonne bière !