in

Lego lance des briques en braille pour aider les malvoyants

Crédits: The LEGO Group/ Google images

Le géant du jouet danois Lego, l’entreprise fabricant nos mythiques petites briques depuis des décennies, a annoncé une nouvelle gamme de briques spécialement conçue pour les aveugles et malvoyants. Cette initiative en collaboration avec le Royal National Institue of Blind People permettrait aux enfants en situation de handicap d’apprendre plus facilement le braille. L’occasion également de passer en revue ces jouets dits « inclusifs » sortis ces dernières années ! 

Une gamme de briques spéciale malvoyants

Le jeudi 20 août dernier, Lego annonçait officiellement le lancement de ces briques un peu particulières dans 7 pays dont le Danemark, le Royaume-Uni, les États-Unis, la Norvège, le Brésil, l’Allemagne et la France.

En France, le lancement s’est effectué à Paris, au Carrousel du Louvre, en compagnie de la secrétaire d’État au Handicap Sophie Cluzel.

Ces briques sont en effet fabriquées et moulées de façon à ce que les plots servant à emboîter les legos entre eux représentent l’alphabet et les chiffres en braille… Tout en restant 100 % compatibles avec les briques traditionnelles !

Disponibles dans les mêmes couleurs, elles pourront être utilisées également par les voyants. Le groupe Lego compte étendre la vente de ces briques à 20 pays d’ici 2021.

Un kit de 250 briques va être également distribué à titre gratuit à certains établissements scolaires. Ce dernier comporte l’entièreté de l’alphabet en braille, mais aussi des symboles mathématiques.

Quelle-est l’utilité de ces briques ?

Il y a quelque temps, le trésorier de l’Union européenne des aveugles, Philippe Chazal, déplorait que les enfants malvoyants apprennent de moins en moins à lire le braille.

Aux États-Unis par exemple, seulement 10 % des enfants malvoyants apprennent à le lire d’après une étude de la Nationale Federation of the Blind publiée en 2009.

En cause, le nombre de livres audio et de programmes informatiques remplaçant ce langage.

L’autre utilité de ces briques serait de favoriser et améliorer les relations entre les enfants voyants et malvoyants au travers du jeu.

lego-fauteuil-roulant-handicap-inclusif
Crédits :Ekaterina79/ istock

Vers des jouets plus inclusifs ?

Ces dernières années, de nombreux jouets sont sortis dans le but de promouvoir une plus grande diversité. L’élément déclencheur fut une campagne de protestation sur le web nommée « A toy like me » (en français, un jouet comme moi).

Le but de la campagne était de sensibiliser les grandes entreprises aux 150 millions d’enfants en situation de handicap à travers le monde. C’est maintenant chose faite : Identité sexuelle, genre, handicaps, voici un petit tour d’horizon de ces jouets inclusifs :

  • Le lego en fauteuil roulant : l’entreprise danois n’en était pas à son coup d’essai. En 2016, dans le pack citadin, les enfants pouvaient trouver à l’intérieur un cycliste, un papa et sa poussette, mais également un jouet dans son fauteuil roulant.
  • La Barbie amputée : Pour ses 60 ans, la nouvelle collection de Barbie comportait un modèle doté d’une prothèse amovible à la jambe. Selon Mattel, le groupe possédant les droits de Barbie, ce nouveau modèle permettrait de sensibiliser très tôt les enfants à la diversité.
  • Une poupée sans identité sexuelle : En 2019, Mattel sortait également 6 poupées complètement personnalisables comme des cheveux courts, longs, jupes ou pantalons, mais également couleur de peau. Ces poupées totalement dénuées de genre permettaient aux enfants de s’exprimer librement et sans complexes.

Les grands fabricants de jouets écoutent de plus en plus leurs clients en diversifiant leurs jouets. Si certaines personnes reconnaissent une ouverture à la différence, d’autres pourraient y voir un astucieux coup marketing.