in

Maladies auto-immunes : causes, symptômes et remèdes naturels

© iStock
Maladies auto-immunes : causes, symptômes et remèdes naturels
noté 3.8 - 9 votes

8% de la population française souffre d’une maladie auto-immune. Polyarthrite rhumatoïde, lupus, sclérodermie systémique, thyroïdite de Hashimoto, diabète de type 1 sur le pancréas… Ces maladies sont nombreuses. Voici plusieurs remèdes naturels pour aider à les traiter ou à soulager leurs symptômes.

Qu’est-ce qu’une maladie auto-immune ?

Dans les maladies auto-immunes, le mécanisme de défense immunitaire de l’organisme atteint, déséquilibré, tend à détruire ses propres cellules et ses tissus sains. Il existe plus de 80 types de maladies auto-immunes, telles que le psoriasis, la polyarthrite rhumatoïde, la maladie de Grave, le diabète, la sclérose en plaques…

Leur gravité varie, de l’inconfort au handicap mortel, en fonction de la partie du corps touchée. Les maladies auto-immunes peuvent entraîner une croissance anormale, un dysfonctionnement d’organes ou endommager plusieurs tissus et organes du corps.

Il existe deux types de maladies auto-immunes : les maladies systémiques et les maladies spécifiques d’organes. Dans ce dernier cas, un organe spécifique du corps est touché.

Pourquoi se déclarent-elles ?

Le déclenchement des maladies auto-immunes est lié à différents facteurs :

  • L’hérédité : les facteurs génétiques s’expriment généralement chez plusieurs individus d’une même famille ;
  • Le sexe : les femmes sont majoritairement concernées ;
  • L’environnement : l’exposition prolongée à des substances dangereuses ou toxiques.

Comment se traduisent ces maladies auto-immunes ?

Les symptômes courants se manifestent généralement par une fatigue intense, une fièvre prolongée ou/et l’apparition d’inflammations telles que des enflures sur la peau.

Quels remèdes naturels existent ?

1) Une alimentation saine et équilibrée

Adopter une alimentation équilibrée et riche en nutriments essentiels réduit les risques de développer une maladie auto-immune mais surtout, si l’on en souffre, permet d’améliorer les fonctions défensives du système immunitaire.

Consommez davantage de fruits, légumes, de grains entiers (non raffinés), de graisses saines, d’aliments riches en glucides complexes mais aussi :

  • des fruits et légumes contenant de la vitamine C et aliments contenant des acides gras essentiels, notamment en cas de lupus,
  • une alimentation riche en calcium et en magnésium, surtout en cas de fibromyalgie,
  • une alimentation riche en acide folique et en vitamine B12 des aliments, notamment en cas de vitiligo.

Évitez les produits gras, riche en protéines et très sucrés, notamment en cas de diabète, polyarthrite rhumatoïde, lupus, sclérose en plaques ou de sclérodermie.

2) Améliorer la digestion

Pour mieux digérer, faites attention à la mastication des aliments et évitez les aliments riches en matières grasses. Tentez de manger des aliments frais et de saison, avec un peu de viande bio de temps en temps. Ces conseils peuvent vous aider à empêcher la survenue de maladies auto-immunes mais aussi à alléger les symptômes liés à ces maladies.

3) Attention aux allergènes alimentaires

Certains aliments comme le maïs, le blé, le soja, le poisson, les produits laitiers, ou les noix sont des allergènes communs.

Si vous êtes sensible aux allergies, préférez des aliments sans gluten, car cette protéine présente dans le blé contribue au déclenchement de réactions allergiques et de maladies auto-immunes. C’est le gluten qui cause la maladie coeliaque, une maladie chronique de l’intestin caractérisée par l’intolérance au gluten.

Consultez un médecin si vous remarquez des réactions après avoir consommé l’un de ces produits. Il pourra vous aider à comprendre de quels aliments provient votre éventuelle allergie, et dont l’élimination de votre régime sera sûrement nécessaire.

4) Relaxation oblige !

Les techniques de relaxation comme le yoga, via ses exercices de respiration et de méditation, participent à la guérison du corps. Essayez ce genre de discipline sportive / bien-être si vous avez tendance à souffrir de stress, facteur déclencheur de nombreuses maladies pouvant à leur tour entraîner des maladies auto-immunes.

5) L’acupunture

L’acupuncture serait efficace pour soulager les symptômes et favoriser la guérison de maladies auto-immunes car elle vise des points de guérison spécifiques en utilisant des aiguilles thérapeutiques.

6) Repos et soleil

Le sommeil et le repos sont très importants pour rebooster l’énergie de l’organisme et renforcer e système immunitaire. Veillez à vous exposer à suffisamment de lumière du soleil pour assurer à votre corps et à votre peau un apport régulier en vitamine D naturelle.

La vitamine D contribue à améliorer le mécanisme de défense immunitaire, c’est pourquoi elle peut être efficace dans la prévention et le traitement des maladies auto-immunes.

7) Le maca

Le maca est la racine d’une plante médicinale originaire des Andes d’Amérique du Sud. Elle pousse à 4000 mètres d’altitude en moyenne. Etant donné qu’il améliore les défenses du système immunitaire, il peut être très utile dans le traitement des maladies auto-immunes, par exemple dans l’hypothèse de maladies thyroïdiennes telle que l’hypothyroïdie de Hashimoto.

8) Hydrothérapie et thermalisme

L’hydrothérapie et le thermalisme ont souvent prouvé leur efficacité chez les patients atteints de maladies auto-immunes et impliquant une inflammation des articulations ou des muscles, notamment en cas de fibromyalgie et d’arthrite. L’eau chaude va aider à soulager la raideur des muscles et à apaiser la douleur dans les articulations.

Source