in

Millepertuis : quelles sont ses vertus et ses bienfaits ?

millepertuis-Pixabay
©️ Radfotosonn / Pixabay
Millepertuis : quelles sont ses vertus et ses bienfaits ?
noté 5 - 1 vote

Le millepertuis est une petite fleur jaune, souvent appelée herbe de Saint-Jean, de la famille de Hypericaceae. Utilisée depuis l’antiquité pour soulager les dépressions et l’anxiété, elle fut utilisée par les templiers pour combattre les brûlures et soigner les plaies.
Seul ou en combinaison, le millepertuis possède de nombreuses vertus. 

D’où vient le millepertuis, l’herbe de Saint-Jean ?

Le millepertuis (Hypericum perforatum L.) est une herbacée originaire d’Europe. Son utilisation médicinale trouve ses racines dans la Grèce antique où elle était déjà utilisée pour soigner de nombreuses maladies. À l’époque, les savants avaient déjà constaté les effets antiseptiques de la plante, son action sur les reins, les poumons et sur les maladies de l’âme : les dépressions.

Son surnom “d’herbe de Saint-Jean” est un rappel du sang du Saint. En effet, le millepertuis une fois réduit en pigments, devient rouge.

Quelles sont les vertus médicinales du millepertuis ?

En usage interne, donc lorsque la plante est ingérée, le millepertuis est utilisé pour ses capacités :

  • Anti-inflammatoires ;
  • Antiseptiques ;
  • Antidépressives ;
  • Antivirales ;
  • Apaisantes ;
  • Cicatrisantes.

Et en usage externe, pour ses vertus :

  • Photoprotectrices : protège du soleil ;
  • Cicatrisantes et astringentes : qui resserrent et assèchent les tissus facilitant la cicatrisation ;
  • Apaisantes ;
  • Eudermiques  : bonnes pour la peau.

Son usage est donc multiple. L’herbe de Saint-Jean permet, encore aujourd’hui, de traiter les dépressions et d’autres troubles de l’humeur comme la bipolarité, l’anxiété et les paniques. En effet, elle a la capacité d’augmenter les taux de sérotonine dans le cerveau. Ce neurotransmetteur, lorsqu’il est en trop faible quantité, peut conduire à des comportements impulsifs, agressifs, voire très violents ou à la dépression.

Le millepertuis est également très utile pour soulager les démangeaisons, les brûlures et les ulcères. De manière générale, cette plante soulage les maladies touchant les nerfs et leur repos, comme le sommeil, les névralgies ou les dystonies. En effet, l’herbe de Saint-Jean est composée d’agents actifs (les flavonoïdes) agissants directement sur le système nerveux et la détente des muscles.

Lire aussi : 10 utilisations de l’huile essentielle de camomille romaine au quotidien

millepertuis
© Pixabay

Et ces bienfaits ?

Le millepertuis est une plante aux multiples vertus. Ses bienfaits sur l’organisme est la santé sont indéniables. Il peut être utilisé pour :

  • Décontracter les muscles occasionnellement. Dans ce cas-là, on le prépare en tisane ;
  • Aider à mieux dormir ou lutter contre les insomnies ;
  • Permettre de fortifier le système immunitaire, consommé sous forme de jus rouge ;
  • Aider à combattre le problème nerveux : de la névralgie, aux hémorroïdes, en passant par les dystonies, et ce, grâce à son huile essentielle ;
  • Permettre de lutter contre les problèmes de peau et les blessures, en pommade.

Attention aux contre-indications

Malgré toutes ces qualités, ne vous y trompez pas, certaines précautions sont à adopter ! Notamment concernant les enfants. Du millepertuis peut être donné à un enfant, mais uniquement sous contrôle médical.
De plus, l’herbe de Saint-Jean est déconseillée aux femmes enceintes et celles qui allaitent.

Le millepertuis ne convient pas aux personnes :

  • Prenant des contraceptifs, la plante pourrait altérer l’efficience de la contraception ;
  • Sous antidépresseur ;
  • Sous traitement anticancéreux ;
  • Souffrant de problèmes cardiaques, du VIH, ou ayant subi une transplantation.

L’herbe de Saint-Jean pourrait entrer en interaction avec les produits présents dans la médication, et causer des dommages sur l’organisme.

Source

Articles liés :

5 pommades maison pour soulager la douleur

Le houblon : la plante qui combat le stress naturellement

Quelle tisane choisir en fonction de vos symptômes ?