in

Syndrome de la tour de Pise : causes, symptômes et traitements

Crédits :fizkes/ istock

Le syndrome de la tour de Pise, ou camptocormie est une pathologie qui concerne surtout les personnes âgées. Celles-ci ont d’année en année le dos de plus en plus courbé. Il ne s’agit pas d’une rigidité de la colonne, mais plutôt d’une déficience dans les muscles servant à se redresser. 

Quelles sont les causes de la camptocormie ?

Le syndrome de la tour de Pise est la conséquence d’une insuffisance musculaire au niveau du rachis lombaire. Cette maladie touche principalement les femmes âgées de plus de 60 ans.

Dans la majorité des cas, le syndrome survient peu à peu suite à une déficience musculaire progressive. Cette déficience peut être le résultat de troubles musculaires  comme une myopathie inflammatoire.

Également, il est possible que des maladies neurologiques comme la maladie de Parkinson soient à l’origine de la camptocormie.

Quels en sont les symptômes ?

age-vieux
Crédits :fizkes/ istock

En tant que maladie musculaire, la camptocormie ne touche pas les os de la colonne vertébrale. Elle concerne en revanche les muscles fléchisseurs et extenseurs assurant le maintien de cette dernière.

Dans un cas de camptocormie, les muscles extenseurs ne peuvent plus se contracter, contrairement aux muscles fléchisseurs. Résultat, au fur et à mesure des années, le dos va s’arrondir, et la personne se courber. La camptocormie se caractérise donc par une flexion antérieure du tronc lors de la station debout.

À noter que le squelette n’est pas rigide, la personne peut parvenir à se redresser en s’appuyant sur ses mains. De même, les symptômes disparaissent lorsque le sujet s’allonge.

Comment traiter cette maladie ?

Aujourd’hui, le traitement de ce syndrome reste limité. En effet, les seuls moyens qui peuvent être mis en œuvre pour diminuer les symptômes sont le port d’un corset associé à des séances de rééducation.

Par conséquent, la prévention est importante : à partir de 50 ans, il est conseillé de pratiquer une activité physique régulière pour solliciter les muscles du dos.