in

Tendinite, tennis elbow : causes, symptômes et remèdes naturels

2014 US Open Tennis -Flavia Pennetta - Crédits : Steven Pisano - Wikimedia
Tendinite, tennis elbow : causes, symptômes et remèdes naturels
noté 4.3 - 3 votes

Ces deux problèmes sont bien connus des pratiquants de sports à raquettes comme le tennis, le badminton ou le ping-pong. La tendinite se caractérise par une douleur qui se réveille lorsqu’un même mouvement est répété. Le “tennis elbow”, ou épicondylite latérale, est la cause la plus commune des douleurs chroniques du coude. Voici 5 conseils pour soulager ces douleurs.

Qu’est-ce que le tennis elbow ?

Le tennis elbow ou épicondylite latérale est la cause la plus commune des douleurs chroniques du coude. Environ 3% des personnes de 40 à 60 ans sont affectées par le tennis elbow.

Dans 75% des cas, on constate qu’un bras dominant est le plus touché, ce qui montre que les activités répétitives jouent un rôle crucial dans l’apparition de type de tendinite.

Toutes les activités qui nécessitent une contraction répétée des tendons du poignet sont concernées par le tennis elbow.

Selon plusieurs études, voici les principaux facteurs de risque du tennis elbow :

  • le tabagisme (actif, passif et ancien),
  • le fait de taper souvent au clavier,
  • la pratique du piano,
  • le maniement d’outils de plus de 1 kg,
  • la manipulation pluri-quotidienne de charges lourdes (plus de 20 kg),
  • les mouvements de poignets avec les coudes en extension,
  • la pratique de sports de raquettes ou de sports de lancer (baseball, javelot). 20 à 50% des joueurs de tennis réguliers peuvent connaître une épicondylite latérale.

1) Évitez les situations ou les gestes répétitifs à l’origine de la douleur

Le premier symptôme d’une tendinite est une douleur vive qui empêche certains mouvements. Dans d’autres cas, elle peut s’accompagner d’une rougeur, d’une sensation de chaleur, voire d’un gonflement. La tendinite, ou tendinopathie, désigné l’inflammation d’un ou de plusieurs tendons, qui relient les muscles aux os, d’où la fragilité de certains muscles ou articulations. Le plus souvent, les tendinites se manifestent au niveau du tendon d’Achille, de la rotule, du coude (“tennis-elbow”), de l’épaule ou du poignet.

Dans la majeure partie des cas, la tendinite est causée par des gestes répétitifs qui causent des micro-traumatismes, comme :

  • une mauvaise position, ou “trouble postural”: il est important de se tenir droit,
  • le port de chaussures inadaptées,
  • le sol trop mou ou trop dur (portez des semelles adaptées),
  • des pieds plats,
  • scoliose ou déformation du dos,
  • une infection douloureuse qui modifierait la façon de marcher ou de se tenir.

2) Consultez le bon professionnel avant que la situation ne s’aggrave

Si rien n’est fait pour soigner la tendinite, à terme, les fibres du tendon peuvent se rigidifier et c’est tout le muscle qui risque de perdre en mobilité. Parfois, une intervention chirurgicale est alors nécessaire.

Selon les cas, il est conseillé de consulter :

  • un kinésithérapeute (posture),
  • un dermatologue ou un chirurgien (infection),
  • un podologue ou/et un orthopédiste (pieds plats, scoliose, jambe plus courte que l’autre…)
massage dos
Crédits : Pixabay

3) Sportifs : pensez à l’échauffement !

Bien qu’il est conseillé de mettre ses muscles au repos en cas de douleur vive liée à une tendinite, la reprise d’une activité physique après quelques jours de repos est fortement recommandée. Toutefois, il faut bien veiller à s’échauffer afin de réduire les risques d’inflammation des muscles, et ainsi éviter la tendinite.

Commencez par vous échauffer pendant 5 à 10 minutes avant votre séance de sport. L’effort doit être progressif. Faites des pauses régulièrement et n’oubliez pas de vous étirer ensuite afin de mieux préserver l’élasticité de vos tendons.

De même, il est important de veiller à ce que les équipements utilisés soient bien adaptés à votre taille ou à votre forme. Par exemple, avoir des chaussures à la bonne taille, un sac bien porté sur les épaules, ou des raquettes de tennis adaptées à la taille du poignet et des doigts du pratiquant.

En cas d’inflammation après l’effort, appliquez du froid sur la zone (poche de glace, bouteille congelée…) Si la douleur ne passe pas, consultez un médecin.

4) Attention à bien vous hydrater et à manger sain

Crédits : Pixabay

La tendinite peut être prévenue par une hydratation normale, c’est-à-dire 1,5 à 2L d’eau par jour, ainsi que par une alimentation saine et équilibrée.

Il fut savoir que la pratique du sport augmente le taux d’acide urique dans le sang, or si on ne boit pas assez d’eau, les “déchets” organiques sont moins bien drainés et se déposent sur les tendons, ce qui les rigidifie.

Mangez régulièrement des fruits, des légumes et des aliments riches en fibres et en nutriments (céréales complètes, haricots, fruits secs, noix…) Vous pouvez aussi éviter les aliments acidifiants comme la charcuterie, la viande de porc, l’alcool, les plats épicés ou le café.

5) Prenez soin de vos tendons

Le traitement de la tendinite repose principalement sur des séances de kinésithérapie. La cryothérapie ou thérapie par le froid, est la méthode la plus sollicitée, accompagnée de massages transverses (perpendiculaires aux fibres du tendon).

Le kinésithérapeute conseillé également de réaliser quotidiennement des étirements et des séances de gym douce, de yoga ou de pilates pour favoriser la décontraction des muscles et des tendons.

Etant donné que la tendinite est une inflammation liée à une sollicitation excessive et répétée du tendon, à un choc ou à une insuffisance hydrique, il est important de veiller à résoudre ce problème afin d’éliminer ou d’apaiser les douleurs.

Même si les tendinites surviennent plus généralement après la cinquantaine, celles-ci peuvent se manifester de plus en plus tôt à cause de la répétition de certains gestes dès le plus jeune âge (jouer sur mobile ou travailler sur l’ordinateur : syndrome de la souris ou tendinite du poignet, activité sportive intense, mauvaise posture…)

Selon les kinésithérapeutes, l’immobilisation totale de l’articulation n’est pas conseillée, même s’il faut laisser le tendon se reposer quelques jours pour qu’il se répare.

Remède aux huiles essentielles contre la tendinite

Crédits : Pixabay

Voici une recette de synergie aux huiles essentielles de la Compagnie des Sens pour masser les zones endolories par la tendinite.

Dans un flacon vide et propre, ajoutez :

  • 25 gouttes d’huile essentielle de Gaulthérie Odorante
  • 25 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus Citronné
  • 10 gouttes d’huile essentielle de Vétiver
  • 10 gouttes d’huile essentielle de Cade
  • 50 gouttes de Macérât huileux d’Arnica

Refermez le flacon, mélangez et étiquetez-le.

Vous pouvez l’utiliser pour vous masser localement. 3 à 4 gouttes de ce mélange suffisent, à raison de 3 fois par jour pendant 5 à 7 jours.

Source

Articles liés :

Voici les 4 meilleurs sports pour rallonger votre espérance de vie !

Manque d’activité physique, le cœur de nos enfants est-il en danger ?

Douleurs aux genoux : 4 conseils pour les soulager naturellement