in

Ulcère à l’estomac : symptômes, causes et traitements

mal au ventre abdomen
© Derneuemann / Pixabay
Ulcère à l’estomac : symptômes, causes et traitements
noté 5 - 1 vote

L’ulcère à l’estomac est extrêmement célèbre. On raconte que cette maladie a entraîné la mort de Napoléon 1er. Rien que ça ! Mais alors, c’est quoi exactement un ulcère de l’estomac ?

Les différents ulcères de l’estomac

Il existe deux types d’ulcère de l’estomac :

  • l’ulcère gastroduodénal ou ulcère gastrique s’il est situé dans l’estomac ;
  • l’ulcère duodénal s’il est situé dans l’intestin grêle, plus précisément au début.

À peu près 10 % des Français souffriront d’un ulcère dans leur vie. L’ulcère de l’estomac est donc une des maladies les plus communes.

Qu’est-ce qu’un ulcère ?

Un ulcère est une plaie causée par l’érosion des tissus. Cette plaie peut se situer sur la peau, les muqueuses ou les yeux.

Ce qui rend un ulcère de l’estomac grave, ce sont les infections qui vont l’accompagner. Celles-ci peuvent empêcher la plaie de cicatriser aggravant sans cesse la situation. Ainsi, au stade le plus grave d’un ulcère, il apparaît un trou dans la paroi, exposant ce qui se trouve derrière (cela peut être les tissus adipeux ou musculaires).

Dans le cas d’un ulcère de l’estomac grave, il peut arriver :

  • des hémorragies qui se manifestent soit par vomissements de sang (hémorragie digestive haute) , soit par des traces de sangs digérés dans les selles (méléna) ;
  • la libération de gaz dans le corps (pneumopéritoine) ;
  • une infection assez grave suite à la perforation de la muqueuse qui peut mener à la mort si elle n’est pas traitée (péritonite), les symptômes de cette infection sont aiguës. On retrouve une douleur continue, des douleurs aiguës à chaque mouvement etc. La péritonite fait partie des urgences chirurgicales.

Les ulcères peuvent se manifester sous forme chronique, dans ce cas, cela peut entraîner en plus :

  • des carences en fer (anémie ferriprive) ;
  • une réduction en taille de la connexion estomac/intestin grêle (sténose pylorique) ;
  • une augmentation des chances de cancers gastriques.

Les causes d’un ulcère à l’estomac

Ce n’est qu’en 2005 que l’on a découvert la cause majeure des ulcères à l’estomac : la bactérie Helicobacter pylori (H. Pylori). Cette bactérie est résistante à l’acide gastrique; ce qui lui permet de se loger dans les muqueuses de l’estomac. Cette bactérie perturberait le mécanisme protecteur chez certaines personnes. Elle causerait approximativement 60 % à 80 % des ulcères gastriques et 80 % à 85 % des ulcères duodénaux. Environ 20 % des porteurs de la bactérie souffriront d’un ulcère au cours de leur vie.

La prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens ou AINS (par exemple, l’aspirine), est la seconde cause la plus fréquente.

La combinaison d’une infection de la bactérie couplée à la prise d’anti-inflammatoires augmente le risque d’ulcère qui est alors 60 fois plus grand.

Les facteurs aggravants d’un ulcère

On estime que les ulcères cicatrisent tout seuls dans à peu près 40 % des cas. Mais certains facteurs peuvent aggraver l’érosion et obliger à la prise de traitement :

  • La surproduction d’acide qui peut être causée par une multitude de facteurs : la surconsommation d’alcool, le tabac, les prédispositions héréditaires, un stress mental intense, la consommation excessive de café ou d’épices… ;
  • Un cancer de l’estomac : ce cancer est à la fois une cause aggravante et une conséquence. Dans certains cas, le cancer se transforme en ulcère ;
  • Le stress physique : le stress physique est la conséquence d’une maladie, d’une blessure ou d’une brûlure. Cela va alors créer des ulcères de “contraintes”.
café
© Pixabay

Et oui, trop de café aggrave la situation si vous avez un ulcère.

Les symptômes d’un ulcère à l’estomac

Même s’il existe des symptômes, ceux-ci ne sont pas spécifiques et ne sont pas obligatoires. On a découvert des ulcères de l’estomac chez des patients qui ne se plaignaient de rien.

Les symptômes généraux et non obligatoires

  • Une sensation de brûlure journalière ou continue dans la partie supérieure de l’abdomen ;
  • En cas d’ulcère gastroduodénal, la douleur est aggravée par le fait de manger ou de boire ;
  • En cas d’ulcère duodénal, la douleur s’apaise au moment des repas, mais s’accentue de 2 à 3 h après avoir mangé et lorsque l’estomac est vide (durant la nuit, par exemple). Vous pouvez calmer la douleur avec la prise de produits laitiers. Mais cela ne guérira rien ;
  • La sensation d’être vite rassasié. ;
  • Des éructations et des ballonnements.

Cependant, et à l’inverse de ces symptômes, tout le monde est sujet aux symptômes d’aggravations. Il est recommandé de consulter son médecin si jamais vous avez ces symptômes.

Les symptômes d’aggravation d’un ulcère

  • Des nausées et des vomissements.
  • Du sang dans les vomissements ou les selles.
  • De la fatigue.
  • Une perte de poids.

Les traitements de l’ulcère à l’estomac

La plupart des cas d’ulcères guérissent et ne gardent pas de séquelles grâce à un traitement de quelques semaines. La cicatrisation de l’ulcère est obtenue par un traitement antiacide et le sevrage des causes aggravantes (arrêt de fumer, de boire de l’alcool, boire du café, etc.). Pour faciliter la cicatrisation, on peut appliquer des pansements gastriques.

Pour améliorer le traitement, on peut rechercher et éradiquer la bactérie d’Helicobacter pylori. Cela permet aussi de réduire le risque de récidive.

Chez les patients souffrant d’ulcère chronique ou chez qui la bactérie est encore présente, le traitement par antiacide prolongé peut être proposé.

Si jamais vous avez souffert d’un ulcère auparavant, et malgré les traitements, la récidive est toujours possible.

Le traitement des ulcères graves

La plupart des ulcères graves vont être traités par des opérations chirurgicales. Il existe plusieurs opérations en fonction de ce que la perforation a entraîné.

Vous pouvez aussi consulter notre article sur les remèdes naturels contre les maux de ventre que provoque un ulcère.

Sources : PasseportSanté, Ouest France

Articles liés :

8 remèdes naturels pour stopper la diarrhée

15 alternatives naturelles aux anti-inflammatoires toxiques

Huile essentielle de menthe poivrée : de multiples utilisations pour la santé